[Info-Google] [Libération] [Le Monde] [Le Nouvel Observateur] [RFI] [Yahoo/image] [Yahoo-Info]

  Syrie
Répression AntiKurdes

Répression antikurdes en Syrie

BEYROUTH, 24 avr (AFP) - 16h06 - Les Kurdes de Syrie ont été appelés à faire grève dimanche contre le maintien en détention de "centaines de Kurdes", plus de cinq semaines après des affrontements ayant opposé des Kurdes aux forces de l'ordre ou à des tribus arabes, selon un communiqué reu samedi par l'AFP à Beyrouth.


"Nous appelons nos populations kurdes (...) à se solidariser avec les familles des tués, des blessés et des détenus, en fermant leurs commerces dimanche", affirme ce communiqué conjoint émanant des onze formations kurdes syriennes (interdites).

Le communiqué de la direction kurde dénonce également "la poursuite des arrestations quotidiennes, le maintien en prison de centaines de Kurdes qui subissent les pires formes de torture psychologique et physique, ce qui a conduit à la mort de certains d'entre eux".

Dans un communiqué conjoint à l'AFP daté du 10 avril, les 11 formations kurdes avaient indiqué que deux détenus kurdes syriens étaient décédés sous la torture et que des centaines d'autres avaient été arrêtés au cours des derniers jours en Syrie.

Un responsable kurde a précisé samedi à l'AFP qu'environ 600 kurdes ont été transférés des localités du nord-est o ils ont été appréhendés, vers les prisons d'Adra et Saidnaya (nord de Damas).

Du 12 au 17 mars, des affrontements ont opposé des Kurdes aux forces de l'ordre ou à des tribus arabes dans des régions du nord de la Syrie. Ces troubles ont fait 40 morts, selon des sources kurdes, 25 morts selon un bilan officiel syrien.

Les Kurdes de Syrie, estimés à 1,5 million, représentent environ 9% de la population du pays et sont installés essentiellement dans le nord.