Droits de l'Homme

En apprendre plus sur

Cette catégorie contient 35 articles

La stratégie de « l’ennemi intérieur »

La stratégie de « l’ennemi intérieur »Vendredi 11 janvier 2019 à 18h02

lepoint.fr | Correspondant à Istanbul Quentin Raverdy | 10/01/2019

Turquie. Erdogan utilise la « question kurde » pour renforcer son pouvoir. Et tous les moyens sont bons.

Pelin Ünker, une journaliste turque des « Paradise Papers » condamnée à treize mois de prison

Pelin Ünker, une journaliste turque des « Paradise Papers » condamnée à treize mois de prisonVendredi 11 janvier 2019 à 17h33

lemonde.fr | Marie Jégo (Istanbul, correspondante) |

 Connue pour le sérieux de ses investigations, Pelin Ünker, une ancienne journaliste du quotidien turc Cumhuriyet, a été condamnée par un tribunal d’Istanbul, mardi 8 janvier, à un an, un mois et quinze jours de prison, ainsi qu’à une amende de 8 860 livres turques (environ 1 440 euros), pour « insulte et diffamation » envers l’ancien premier ministre Binali Yildirim et ses fils.

Séquestration et torture, la répressison occulte en Turquie

Séquestration et torture, la répressison occulte en TurquieMercredi 12 decembre 2018 à 19h06

Le Monde | Par Nicolas Bourcier | 12/12/2018

Un système d’enlèvements, de détentions secrètes et de torture a été mis en place depuis le putsch raté de 2016

Enquête

Une centaine d’opposants gülénistes ont été enlevés à l’étranger, de l’aveu même des autorités

Recep Tayyip Erdogan avait prévenu : « Nous allons continuer notre lutte aussi longtemps qu’il le faudra, jusqu’à ce que nous les ayons entièrement effacés de la carte. » Le président turc, après avoir arrêté plus de 217 000 proches de son ancien allié le prédicateur Fethullah Gülen et en avoir fait condamner plus de 50 000, multiplie les enlèvements en pleine rue dans une vingtaine de pays, les détentions arbitraires et, dans certains cas, les tortures dans des prisons secrètes, des « sites noirs », en Turquie.

Neuf médias, dont Le Monde, avec le site d’investigation Correctiv et « ZDF Frontal21 », ont retrouvé deux membres de la confrérie güléniste, qui, pour la première fois, témoignent séparément d’enlèvement forcé et de torture. « Tolga », réfugié dans un pays de l’Ouest depuis l’été 2017, a été enlevé, séquestré, passé à tabac, privé de sommeil et de nourriture, torturé à l’électricité. Au bout de dix jours, il a été autorisé à prendre une douche et à changer son pyjama gorgé de sang. « J’ai vu pour la première fois mon corps, il était noir et bleu. » Il a été détenu 92 jours et a perdu 21 kilos.

Les yézidis à la recherche de leurs disparus

Les yézidis à la recherche de leurs disparusLundi 26 novembre 2018 à 19h01

Le Monde | 25/11/2018 | Par Hélène Sallon

Environ 3 000 membres de la minorité religieuse irakienne seraient toujours détenus par les djihadistes de l’EI

ReportageBaadre (Kurdistan irakien) - envoyée spéciale.

 

 

Le pouvoir turc resserre l'étau sur la société civile

Le pouvoir turc resserre l'étau sur la société civileMercredi 21 novembre 2018 à 18h47

Lefigaro.fr | Correspondante à Istanbul

REPORTAGE - Une nouvelle vague d'arrestations signale la volonté de dissuader toute forme de mobilisation contre les autorités.

La Cour ordonne la libération de Selahattin Demirtaş

La Cour ordonne la libération de Selahattin DemirtaşMardi 20 novembre 2018 à 16h38

La Cour constate plusieurs violations de la Convention et ordonne la cessation de la détention provisoire de l’opposant politique M. Demirtaş

Arrêt Selahattin Demirtas c. Turquie (n° 2) - plusieurs violations de la Convention

Audience: Les violations des droits de l'homme commis à Cizre entre 2015 et 2016 par la Turquie

Audience: Les violations des droits de l'homme commis à Cizre entre 2015 et 2016 par la TurquieJeudi 15 novembre 2018 à 17h32

Vidéo d'audience à la Cour européenne des droits de l'homme sur les violations des droits de l'homme commis à Cizre entre 2015 et 2016 par la Turquie

Amnesty International dénonce « un climat de terreur » contre les Kurdes d’Afrin

Amnesty International dénonce « un climat de terreur » contre les Kurdes d’AfrinMardi 7 août 2018 à 16h55

L’ONG recense les exactions des milices proturques dans la ville syrienne.

La Turquie doit mettre un terme aux graves violations des droits humains imputables à ses propres forces et aux groupes alliés à Afrin

La Turquie doit mettre un terme aux graves violations des droits humains imputables à ses propres forces et aux groupes alliés à AfrinJeudi 2 août 2018 à 17h04

Amnesty.org

Les forces turques donnent aux groupes armés syriens toute latitude pour commettre de graves violations des droits humains contre les civils à Afrin, ville du nord du pays, a déclaré Amnesty International le 2 août après avoir mené des recherches approfondies sur la vie sous occupation militaire turque.

LA MENACE ERDOGAN

LA MENACE ERDOGANVendredi 22 juin 2018 à 17h59

L'OBS | N° 2798 | 21/06/2018

DOSSIER | COUVERTURE

Deux ans après le putsch avorté, le président turc brigue un nouveau mandat. Ses réseaux en Occident sont puissants, et ses ambitions géopolitiques, sans limites. Mais la campagne électorale a été plus difficile que prévu. Jusqu’où le “reis” peut-il aller ?

Par SARA DANIEL