Droits de l'Homme

En apprendre plus sur

Cette catégorie contient 53 articles

EBRU TIMTIK : La mort d’une voix libre dans les geôles d’Erdogan

EBRU TIMTIK : La mort d’une voix libre dans les geôles d’ErdoganLundi 31 août 2020 à 16h18
liberte-algerie.com | par : Salah HANNOUN(*) | 31/08/2020

(*) Avocat et militant défenseur des droits humains
 
Ebru Timtik est morte. Elle avait 42 ans. Ebru était une femme kurde. Ebru était avocate. Ebru était une militante de gauche laïque qui défendait des causes justes, à commencer par le droit du peuple kurde au respect de son identité et de sa langue propres. Ebru était une amie ; une amie de lutte, avec l’évidente convergence des combats identitaires pacifiques kurde et amazigh.  

En Turquie, Recep Tayyip Erdogan asphyxie les réseaux sociaux

 En Turquie, Recep Tayyip Erdogan asphyxie les réseaux sociauxJeudi 30 juillet 2020 à 17h56

Le Monde | Par Marie Jégo | 30/07/2020

Une nouvelle loi voulue par le président donne toute latitude aux autorités pour censurer les contenus en ligne.

Le régime iranien a exécuté 2 prisonniers politiques, 3 autres sont sur le point d’être exécutés

Le régime iranien a exécuté 2 prisonniers politiques, 3 autres sont sur le point d’être exécutésJeudi 16 juillet 2020 à 18h00

Ncr-iran.org | Par Mansoureh Galestan

Le régime théocratique au pouvoir en Iran a exécuté deux prisonniers politiques kurdes le 14 juillet et a l’intention d’exécuter trois jeunes hommes arrêtés lors des manifestations nationales de novembre en Iran. Mercredi, le régime des mollahs a exécuté un autre homme pour avoir simplement bu de l’alcool. Malgré la condamnation continue de ses violations des droits de l’homme, le régime a renforcé ses mesures d’oppression. La question est de savoir pourquoi ?

"Hasankeyf attend ses visiteurs avec son nouveau visage"

Vendredi 10 juillet 2020 à 17h33

 

kedistan.net | 09/07/2020

“Hasankeyf attend ses visiteurs avec son nouveau visage” annonce le régime turc sur ses médias au garde-à-vous.

Vraiment ?

Hasankeyf, vestige de 12 000 ans, berceau de la civilisation, avait-t-elle vraiment besoin d’un “nouveau visage” ?

Je vous le demande…

La Turquie veut mettre au pas ses avocats

La Turquie veut mettre au pas ses avocatsJeudi 9 juillet 2020 à 17h43

Le Monde | Par Jean-François Chapelle | 10 juillet 2020

Le Parlement examine une proposition de réforme des barreaux, derniers lieux de résistance au sein du système judiciaire.

Décès d'un deuxième membre de Grup Yorum après une grève de la faim

Décès d'un deuxième membre de Grup Yorum après une grève de la faimVendredi 8 mai 2020 à 18h59

Un deuxième membre d'un groupe de musique populaire de gauche interdit en Turquie est décédé après une grève de la faim pour protester contre la répression du gouvernement contre le groupe.

Syrie : des enquêteurs de l’ONU dénoncent à nouveau de nombreux crimes de guerre

Syrie : des enquêteurs de l’ONU dénoncent à nouveau de nombreux crimes de guerreLundi 2 mars 2020 à 17h45

Un.org

« Après près de neuf ans, les femmes, les enfants et les hommes syriens continuent de faire face à des niveaux de souffrance et de douleur sans précédent », a dit aux médias Paulo Pinheiro, Président de la Commission. 

Acquittement du mathématicien turc Tuna Altinel, enseignant en France

Acquittement du mathématicien turc Tuna Altinel, enseignant en FranceLundi 3 février 2020 à 17h41

lemonde.fr | Par Marie Jégo | le 25/01/2020

Le maître de conférences de Lyon avait été arrêté pour participation à une réunion prokurde et a passé 81 jours en détention préventive à la prison de Balikesir.

Taner Akçam, auteur d’« Ordres de tuer. Arménie 1915 » : « Le déni du génocide des Arméniens est une politique d’Etat »

Taner Akçam, auteur d’« Ordres de tuer. Arménie 1915 » : « Le déni du génocide des Arméniens est une politique d’Etat »Lundi 13 janvier 2020 à 17h07

lemonde.fr | Propos recueillis par Gaïdz Minassian | Publié le 08 janvier 2020

Un mois après la reconnaissance du génocide de 1915 par le Congrès américain paraît le nouvel essai de l’historien turc, dans lequel, accumulant les preuves, il démantèle les arguments négationnistes.

La Turquie sommée de libérer l’homme d’affaires Osman Kavala

La Turquie sommée de libérer l’homme d’affaires Osman KavalaMercredi 11 decembre 2019 à 17h46

Lemonde.fr | Par Marie Jégo

La CEDH estime qu’Ankara, qui n’a pas répondu, viole les droits du mécène turc.