[Info-Google] [Libération] [Le Monde] [Le Nouvel Observateur] [RFI] [Yahoo/image] [Yahoo-Info]

  Syrie
Répression AntiKurdes

Répression antikurdes en Syrie

Le chef de la diplomatie irakienne, le Kurde Hoshyar Zebari, à Damas


DAMAS, 21 mars (AFP) - 22h08 - Le ministre des Affaires étrangères irakien, le Kurde Hoshyar Zebari, est arrivé dimanche soir à Damas, pour la première visite d'un chef de la diplomatie irakienne en Syrie depuis la chute du régime de Saddam Hussein, a-t-on appris auprès de l'htel o il est descendu.

La visite de M. Zebari, un Kurde, intervient après des affrontements qui ont opposé des Kurdes de Syrie aux forces de l'ordre ou à des tribus arabes et qui ont fait 40 morts en six jours, selon des sources kurdes, et 25 morts selon un bilan officiel syrien.

Jeudi, le ministre, interrogé lors d'une conférence de presse à Bagdad, n'avait pas souhaité faire de commentaire sur ces troubles. "C'est une affaire intérieure syrienne", s'était-il borné à indiquer affirmant toutefois que "la région est interdépendante".

Le 2 novembre 2003, M. Zebari avait refusé d'assister à une réunion des voisins de l'Irak à Damas, affirmant ne pas avoir reu d'invitation officielle, malgré des déclarations contraires des pays participants.

Le voyage de M. Zebari a en outre lieu à une semaine du sommet de la Ligue arabe, qui doit se tenir les 29 et 30 mars à Tunis.