Le 29 octobre 2007 | Envoyé spécial à Batufa (Kurdistan irakien) | ADRIEN JAULMES

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, a averti hier que son pays gardait « toutes les options sur la table » pour venir à bout des rebelles kurdes du PKK, qui disposent de bases arrière dans le nord de l'Irak.


  


Jeudi 25 octobre | Par David Clarke Reuters

PRES DE LA FRONTIERE ENTRE L'IRAK ET LA TURQUIE, 25 octobre (Reuters) - En haut des montagnes, près de la frontière de l'Irak avec la Turquie, les séparatistes kurdes avancent péniblement le long d'un chemin poussiéreux bordé de noyers.


  


le 25 octobre 2007 | Hassane Zerrouky

Turquie . La présidence du Kurdistan irakien demande au PKK de cesser ses attaques. Cette crise replace la question kurde au centre du débat politique.


  


mercredi 17 octobre 2007

Kurdistan irakien - Le Parlement turc a officiellement approuvé une motion autorisant l'armée à intervenir sur le territoire irakien pour lutter contre les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).


  



MARC HENRY, publié, le 3 septembre 2007

Une organisation juive américaine a décidé de reconnaître le génocide arménien. Ehoud Olmert a désavoué cette prise de position pour préserver ses bonnes relations avec la Turquie.

  


20 août 2007 | J. Def.

350 personnes ont exprimé leurs inquiétudes face à "un danger grave d'épuration ethnique"


  


Lundi 20 août 2007

L’association humanitaire Réunir, dont Bernard Kouchner était le président jusqu’au 1er juillet 2007, publie sur son site le texte "Non à la guerre, non à Saddam Hussein" rédigé par Bernard Kouchner et Antoine Veil le 4 février 2003. En voici une reproduction.


  


Lundi 20 août 2007

BAGDAD (AFP) - Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner doit s'entretenir lundi à Bagdad avec le président Jalal Talabani, selon une source diplomatique, au deuxième jour d'une visite en Irak.


  


Publié le 16 août 2007

Estimée à 500 000 personnes, la communauté yézidie, frappée par les attentats d'avant-hier, est une minorité religieuse de langue kurde, installée dans le nord de l'Irak, qui considère le Diable comme le chef des anges.

  

avec AFP | 16 août 2007 |


Le président kurde irakien, Jalal Talabani, et le chef du gouvernement chiite, Nouri Al-Maliki, ont annoncé, jeudi 16 août, la formation d'une nouvelle coalition formée par les partis chiites et kurdes.