Critique - LE MONDE | 13.09.05 | 13h47
Info
ourné en grande partie au Kurdistan irakien après la chute du régime de Saddam Hussein, Kilomètre zéro, d'Hiner Saleem, vacille sous le poids de l'histoire.

  

Photo

mercredi 7 septembre 2005, 14h54

BAGDAD (AFP) - Le chef de l'Etat irakien, le Kurde Jalal Talabani, a affirmé, en dépit de son opposition à la peine de mort, que le président déchu Saddam Hussein avait avoué plusieurs de ses crimes et qu'il méritait de mourir.

agrandir la photo

  

Info

[15 septembre 2005 - Sommet de l'ONU] Au deuxième jour du sommet des 60 ans de l'ONU, le terrorisme en première ligne. Le président russe à estimé jeudi que les Nations unies devraient cesser de se consacrer à régler les querelles entre États-membres pour coordonner la lutte mondiale contre le terrorisme, et son homologue irakien a lui lancé une forme d'appel au secours pressante.


  

ANKARA, 5 nov 2005 (AFP) - 19h51 - La Turquie a violemment critiqué samedi le refus du Danemark de retirer son autorisation à une chaîne de télévision kurde considérée par Ankara comme le porte-parole de la rébellion armée kurde en Turquie.


  

Rebonds - Les Européens doivent faire lever les accusations contre l'écrivain turc Orhan Pamuk.

Info Mardi 25 octobre 2005  - Par Salman Rushdie écrivain, auteur notamment des Versets sataniques.

La pièce où travaille l'écrivain Orhan Pamuk (1) donne sur le détroit du Bosphore, ce légendaire bras de mer qui, suivant la manière dont on voit les choses, sépare ou réunit deux mondes ­ l'Europe et l'Asie. Je ne vois pas de décor plus approprié pour un romancier dont l'oeuvre sert à peu près le même dessein. Ses nombreux livres (dont le récent et très acclamé Snow, ainsi que l'obsédant portrait-souvenir qu'il dresse de sa ville d'origine dans Istanbul, Memories and the City) lui ont permis de prétendre au titre précédemment dévolu à Yashar Kemal de «plus grand écrivain turc».


  

www.csdhi.org [Le Comité de soutien aux Droits de l'homme en Iran ] 23-11-2005

Londres, 21 novembre - Le Forces de sécurité de l'Etat (FSE) ont été déployés dans les rues de la ville de Mahabad au Kurdistan, dans le nord-ouest de l'Iran. Un état d'urgence sous loi martiale a été imposé de facto selon les militants kurdes locaux.


  

Après l'attentat du 1er novembre, le pouvoir ne cible plus le PKK.

InfoIstanbul de notre correspondant
Ragip DURAN - [lundi 14 novembre 2005]

Infoes autorités d'Ankara semblent désormais décidées à en finir avec ces réseaux de «l'Etat profond», comme les appellent les Turcs, où se mêlent «barbouzes» et mafieux. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a annoncé hier sa volonté de faire la lumière sur les attentats de Semdinli, bourgade limitrophe des frontières irakienne et iranienne, et à punir leurs auteurs présumés : «des officiels militaires qui veulent provoquer des incidents entre la nation et l'Etat».


  

Info
Édition du mercredi 4 janvier 2006

Reuters - Erbil - Des dirigeants irakiens ont convenu de poursuivre leurs efforts en vue de former un gouvernement d'union nationale, hier, à l'occasion de nouveaux entretiens organisés dans le nord du pays à majorité kurde.


  

lundi 26 décembre 2005, 14h49

BAGDAD (AP) - Les résultats préliminaires rendus publics lundi en Irak du vote des expatriés, des soldats, des patients hospitalisés et des prisonniers donnent la liste kurde en tête devant l'Alliance unifiée chiite.

  

Info
vendredi 16 décembre 2005, 15h33

ISTANBUL (AP) - Dès son ouverture, le procès de l'écrivain turc Orhan Pamuk a été ajourné vendredi pour des questions de procédure. La prochaine audience a été fixée au 7 février.