avec AFP et Reuters | 20 septembre 2006

La dixième audience du procès "Al-Anfal" contre Saddam Hussein, accusé de génocide contre la population kurde, s'est ouverte houleusement, mercredi 20 septembre, sous la présidence d'un nouveau juge, Mohamed Al-Ourebi, son prédécesseur Abdallah Al-Amery ayant été évincé la veille pour laxisme envers l'ancien dictateur.

  


21 septembre 2006

 La romancière turque Elif Shafak a comparu jeudi 21 septembre en appel devant la cour de Beyoglu, à Istanbul, pour "insulte à l'identité nationale". Evidemment, contre l'avis de ses médecins : elle vient de mettre au monde une petite fille.

  

 DIYARBAKIR, Turquie (Reuters) - Quelque 5.000 personnes ont défilé en silence à Diyarbakir, dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie, pour protester contre un attentat qui y a fait dix morts mardi dernier.

  

Par Marc SEMO - Jeudi 14 septembre 2006

L'explosion prématurée d'une bombe a fait dix morts, dont sept enfants.

C'est l'attentat le plus grave qui ait ensanglanté la Turquie depuis le début de l'année. L'explosion prématurée d'une bombe a tué 10 personnes, dont 7 enfants, et en a blessé 14 autres, mardi soir en plein centre de Diyarbakir, chef-lieu du Sud-Est turc à majorité kurde. Le carnage a eu lieu dans un parc du centre-ville. Selon les autorités, la bombe, dissimulée dans une Thermos, a sauté pendant son transport. Il semble que la cible réelle des terroristes était un complexe d'immeubles voisin, où logent des policiers.

  


La chronique d'Alexandre Adler
14 septembre 2006

Orient compliqué, décidément : alors que des signes d'apaisement nous viennent aussi bien de Téhéran que de Beyrouth, et même de la vie politique palestinienne où les modérés apparus au sein du Hamas viennent de s'entendre avec les forces laïques d'Abou Mazen, voici que, comme dans le jeu du carré magique, deux crises non moins graves viennent d'émerger là où on ne les attendait guère, la Turquie et la Syrie.

  


Par Marc SEMO
13 septembre 2006

L'attentat de mardi et la multiplication d'accrochages entre l'armée turque et les rebelles du PKK montre que le processus de réformes et de pacification est dans l'impasse • Le leader kurde emprisonné Abdullah Öcalan joue la politique du pire et Ankara durcit sa politique antiterroriste •

 

  

Reportage
8 septembre 2006 - 16h15
HASANKEYF (TURQUIE) ENVOYÉ SPÉCIAL

Au fond d'une vallée encaissée du Sud-Est anatolien, le puissant Tigre déroule ses méandres et baigne la petite bourgade d'Hasankeyf. Il se faufile entre les vestiges d'un pont médiéval, passe en contrebas d'une mosquée ottomane de l'époque ayyoubide. Sur le rocher en surplomb, les restes d'un fort de garnison romain voisinent avec des centaines de grottes troglodytiques, habitées pendant des siècles. Mais les jours de ce site archéologique sont comptés. Le projet de construction d'un barrage géant sur le Tigre, à 80 km de là, menace de submerger Hasankeyf. Dans les cartons depuis 1954, il pourrait être achevé en 2013. Un recours contre cet édifice a été déposé devant la Cour européenne des droits de l'homme.


  

Compte rendu
7 septembre 2006 - 5h04

Les querelles politiques autour du drapeau irakien ont donné le ton. C'est dans un climat de discorde que s'est ouverte, mardi 5 septembre à Bagdad, une session parlementaire, pour la première fois consacrée au sujet controversé du fédéralisme.

  


5 septembre 2006

Le chef de l'Etat irakien déclare vouloir un étendard vierge des crimes du dictateur Saddam Hussein.

Le président irakien Jalal Talabani a réaffirmé, mardi 5 août, que l'Irak disposerait bientôt d'un nouveau drapeau, une question qui a dégénéré en querelle ouverte entre autorités régionales kurdes et gouvernement irakien.


  

4 septembre 2006

BAGDAD (AFP) - La controverse entre autorités régionales kurdes et gouvernement irakien sur la question du drapeau se poursuit lundi, au lendemain de l'annonce de l'arrestation du numéro deux d'al-Qaïda en Irak.