22 octobre 2007

Hamit Bozarslan,
Spécialiste de la Turquie à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Propos recueillis par
Raphaëlle Besse Desmoulières


  


23 octobre 2007 | Istanbul | LAURE MARCHAND

Le gouvernement Erdogan est embarrassé par la disparition de huit militaires qui pourraient avoir été capturés par le groupe séparatiste PKK.


  


21 octobre 2007

DUHUK (Irak), L'artillerie turque a  bombardé plusieurs villages kurdes irakiens près de la frontière  dimanche matin, mais n'a fait aucune victime, a déclaré un  officiel kurde.

  


23 octobre 2007 | Reuters | Par Mussab Al-Khairalla

BAGDAD (Reuters) - Le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, est arrivé à Bagdad afin d'évoquer avec les autorités irakiennes les moyens de lutter contre la rébellion kurde dans le nord de l'Irak.


  


Lundi 22 octobre 2007 | Beyrouth

Pour Kendal Nezan, président de l’Institut kurde de Paris, seule la démocratisation de la région entraînera une reconnaissance des diversités culturelles


  


Lundi 22 octobre 2007 | MARC SEMO

Quatre jours après le feu vert accordé, par le parlement turc, à des opérations transfrontalières au Kurdistan irakien contre les bases arrières des rebelles séparatistes kurdes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), une embuscade meurtrière a coûté hier la vie à au moins douze militaires turcs (et à 32 séparatistes kurdes), et accroît encore la tension.


  


22 octobre 2007 | Istanbul, correspondance | Guillaume Perrier

La tension est encore montée d'un cran en Turquie, dimanche 21 octobre, au cours d'une journée qui restera comme l'une des plus meurtrières depuis 1984, date à laquelle les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatiste) avaient déclenché la lutte armée contre l'Etat turc. Au moins 44 personnes ont été tuées dans les montagnes de la région d'Hakkari, proche de la frontière irakienne.


  


18 octobre 2007

ERBIL (Irak), (AFP) — Le gouvernement des Kurdes irakiens a exhorté la Turquie à négocier avec lui le sort de rebelles kurdes en Irak, jeudi, journée durant laquelle des milliers de manifestants ont dénoncé à Erbil (nord) les projets d'intervention d'Ankara.


  


Jeudi 18 octobre 2007 | propos recueillis par Isabelle Tallec

Le parlement turc a donné son aval, mercredi, à d'éventuelles incursions contre les Kurdes dans le Nord de l'Irak. Quelles raisons sous-tendent le choix de cette option militaire? Le point de vue de Kendal Nezan, président de l'Institut kurde de Paris, lui-même originaire de Turquie.


  


18 octobre 2007

Les réactions internationales sont nombreuses. Les Etats-Unis, l'Onu, l'Otan, et surtout l'Irak, exercent de vigoureuses pressions pour que la Turquie s'abstienne de lancer une opération susceptible de déstabiliser le Kurdistan irakien, jusque là plutôt épargné par la violence.