Val d'Oise, Essonne : émeutes après des interpellations de KurdesLundi 6 juin 2011 à 13h19

Parisien.fr | MF avec Rahim Bellem, Aurélie Foulon (Arnouville) et Marie d'Ornellas (Evry)

Des échauffourées ont éclaté samedi dans un quartier situé à la limite d'Arnouville, Gonesse et Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise. D'après les éléments recueillis sur place, il s'agirait d'une interpellation qui aurait mal tourné. Onze personnes de la communauté kurde ont été blessées et transportées à l'hôpital de Gonesse, selon le maire PS de cette ville, Jean-Pierre Blazy. Des évènements de même nature se sont produits au même moment dans l'Essonne, à Evry


  

S.O.S SyrieJeudi 26 mai 2011 à 14h54

Lemonde.fr

Imaginez des villes entières coupées du monde, pas de téléphone, plus d'électricité, des patrouilles de chars qui mitraillent la foule, imaginez des tireurs embusqués sur les toits fauchant les passants, des miliciens investissant, une à une, les maisons et embarquant tous les hommes de 15 à 80 ans. Imaginez les prisons, les tortures qu'ils y endurent. N'imaginez pas. C'est ainsi qu'en Syrie sont traités étudiants, démocrates, citoyens ordinaires qui, du nord au sud du pays, réclament, jour après jour, pacifiquement, au prix de centaines de morts, de milliers d'arrestations, une liberté et une dignité qu'ils n'ont jamais connues.


  

Journée meurtrière en Syrie en ce "vendredi du défi"Vendredi 6 mai 2011 à 19h55

nouvelobs.com

Au moins 26 personnes sont mortes dans des manifestations, organisées dans plusieurs villes du pays malgré l'interdiction du ministère de l'Intérieur.


  

Sept candidats kurdes réintégrés dans la course aux législativesJeudi 21 avril 2011 à 16h00

Euronews.net

Après 3 jours d’intenses violences et de protestations, le haut conseil électoral d’Ankara a fini par céder à la pression de la rue.


  

Les Kurdes de Turquie privés de candidatsJeudi 21 avril 2011 à 15h53

Lefigaro.fr

Un veto des juges avant les législatives provoque un regain de tension.

La Turquie a du mal à s'appliquer les conseils démocratiques qu'elle prodigue aux pays arabes secoués par des révoltes. Le Haut Conseil électoral (YSK) a déclaré lundi inéligibles sept candidats soutenus par le parti pro-kurde (Parti pour la paix et la démocratie, BDP) pour les législatives qui auront lieu le 12 juin en Turquie.


  

"Si tu meurs, je te tue" : comédie funèbre chez les Kurdes de ParisMardi 22 mars 2011 à 10h28

Lemonde.fr

On ne sait pratiquement rien de Philippe, le personnage interprété avec un charme intrigant par Jonathan Zaccaï (est-il simplet, opportuniste, ou tout bêtement généreux), sinon qu'il sort de prison. C'est pourtant sur lui que repose l'intrigue du huitième film de ce cinéaste kurde installé à Paris après avoir fui le régime de Saddam Hussein à dix-sept ans.


  

Rome: Le pape a rencontré le président de la région autonome kurde d’IrakMardi 1 mars 2011 à 11h02

Zenit.org | Rome

Benoît XVI a évoqué la situation des chrétiens du Kurdistan et de l'Irak avec le président du gouvernement général Kurde d'Irak, Massoud Barzani, lors d'une audience privée, mercredi 23 février 2011, dans un salon attenant à la salle Paul VI.


  

La région irakienne du Kurdistan veut de l’aide pour mieux accueillir les chrétiens d’IrakLundi 28 février 2011 à 15h52

La-croix.com | Anne-Bénédicte HOFFNER

Un colloque organisé samedi 26 février par l’Institut kurde de Paris a fait le bilan de l’accueil de 10 000 familles chrétiennes irakiennes dans cette province autonome


  

Hamit Bozarslan : «Sociologie politique du Moyen-Orient» Samedi 26 février 2011 à 11h00

Rfi.fr

Par Pierre-Edouard Deldique (Spéciale Libye et Proche-Orient)

Hamit Bozarslan, docteur en Histoire et en Sciences Politiques, il est directeur d’études à l’EHESS. Il est l’auteur notamment du livre : « Une histoire de la violence au Moyen-Orient ». Il vient d’écrire «Sociologie politique du Moyen-Orient» aux éditions La Découverte.


  

Les chrétiens trouvent refuge au Kurdistan irakienJeudi 24 février 2011 à 16h53

Selon un récent rapport de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), l'exode des chrétiens d'Irak vers la région autonome du Kurdistan s'accélère en raison des menaces auxquelles ils sont confrontés dans le reste du pays. Plus d'un million avant l'invasion américaine de 2003, le nombre de chrétiens a aujourd'hui diminué de moitié. Les villes de Bagdad et de Mossoul sont particulièrement dangereuses pour cette minorité qui subit la violence quotidienne des groupes crapuleux et des extrémistes islamistes. Analyse de la situation par Joseph Alichoran, journaliste et chercheur en histoire de la chrétienté mésopotamienne, originaire de Dohok en Irak.