4 novembre 2007 | Avec notre envoyée spéciale à Zakho, Fatma Kizilboga

Les rebelles séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont libéré dimanche dans le nord de l'Irak les huit soldats turcs capturés en Turquie le mois dernier lors d'une opération qui a accru la menace d'intervention militaire turque en territoire irakien. Les huit soldats sont arrivés à la mi-journée à bord d’un avion militaire à Diyarbakir, la principale ville du sud-est de la Turquie.


  


4 novembre 2007

Selon des témoins et des militants de la cause kurde, les forces de sécurité ont tué un jeune Kurde et ont blessé quatre autres personnes dans le nord-est de la Syrie, alors qu'ils tentaient de disperser une manifestation contre une possible incursion turque au Kurdistan irakien, apprend-on dimanche.


  


Avec AFP et Reuters, 3 novembre 2007

Le gouvernement irakien s'est dit prêt, samedi 3 novembre, à arrêter les dirigeants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui utilisent le nord de l'Irak pour lancer des attaques en Turquie, afin de calmer l'impatience d'Ankara dans sa lutte contre l'insurrection kurde.


  


30 octobre | Envoyé spécial | Hassane Zerrouky

Istanbul . L’exaspération des sentiments « patriotiques » s’accentue sur fond d’échec des pourparlers avec Bagdad. Des renforts militaires sont acheminés vers la frontière du Kurdistan irakien.
Turquie, envoyé spécial.


  


30 octobre | Envoyé spécial | Hassane Zerrouky

La pression s’intensifie sur les élus du parti modéré kurde, qui privilégient pourtant la voie démocratique pour régler les problèmes du Kurdistan.


  


29 octobre 2007

Ce lundi, des milliers de drapeaux blancs et rouges ont envahi les rues de Turquie. Alors qu’à la frontière avec l’Irak les affrontements entre l’armée et les séparatistes kurdes auraient fait quinze morts dans les rangs du PKK, des cérémonies étaient organisées partout dans le pays à l’occasion du 84e anniversaire de la création de la République turque. C’était le 29 octobre 1923. Mustafa Kemal « Atatürk » devenait le « père des Turcs ». Pendant que des centaines de manifestants défilent pour dénoncer le « terrorisme » du PKK, l’armée continue de renforcer ses positions à la frontière avec l’Irak. Quant au gouvernement turc, s’il ne cesse de brandir la menace d’une offensive en territoire irakien, il ne délaisse pas pour autant la voie diplomatique. Cette semaine, les entretiens avec Bagdad et Washington vont se multiplier.


  


29 octobre 2007 | par Monique  Mas

Dimanche, un attentat à la voiture piégée a fait une demi-douzaine de morts et une vingtaine de blessés dans la ville sainte chiite de Kerbala à 110 kilomètres au sud de Bagdad.


  


29 octobre 2007 | Par Gareth Jones

ANKARA (Reuters) - L'armée turque poursuit sa vaste opération contre le PKK dans le sud-est du pays et ses préparatifs d'intervention contre les bases arrière des séparatistes kurdes dans le nord de l'Irak, dans un climat de ferveur exacerbé par la célébration de la fête nationale.


  


lundi 29 octobre 2007

Kendal NEZAN Président de l’Institut kurde de Paris

Je reviens du Kurdistan irakien où la population reste sereine mais très mobilisée face aux menaces turques d’intervention militaire. Les dirigeants politiques font preuve d’unité et affichent leur détermination à défendre leur pays et leurs libertés chèrement acquises. Environ 40 000 peshmergas (combattants kurdes) sont déployés le long de la frontière turque avec l’ordre de s’opposer par tous les moyens à une invasion turque.


  


29 octobre 2007 | ERBIL (KURDISTAN IRAKIEN) ENVOYÉ SPÉCIAL | Patrice Claude

Toujours massée en nombre près de sa frontière avec le Kurdistan irakien, l'armée turque a poursuivi, dimanche 28 octobre, plusieurs opérations dites de "ratissage", en territoire turc, contre les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatiste).