16 août 2007

BAGDAD (AFP) - Plus de 400 personnes ont été tuées dans les attentats au camion piégé commis mardi contre une minorité religieuse kurde dans le nord de l'Irak, l'attaque la plus meurtrière qu'ait connue le pays depuis la guerre de 2003, selon un nouveau bilan jeudi du ministère de l'Intérieur.


  


Jeudi 16 août 2007 | Par H. D-P. (avec AFP, Reuters)

L’explosion de plusieurs camions piégés a causé la mort de plus de 200 villageois.


  


Jeudi 16 août 2007

Quatre explosions font au moins 250 morts dans le nord de l'Irak

Le bilan des attentats de Qahataniya, dans la province irakienne de Ninive (nord-ouest), s'est alourdi hier. Au moins 250 personnes sont mortes et 350 autres ont été blessées dans quatre explosions presque simultanées contre les Yézidis, une communauté religieuse de langue kurde qui avait déjà été la cible d'attaques et de menaces.


  


15 août 2007

Les quatre attentats-suicide aux camions piégés, qui visaient une minorité religieuse kurde, sont parmi les plus meurtriers depuis le début de la guerre en 2003.


  


8 août 2007 | Cécile Hennion (Avec Reuters et AP)

Après les menaces répétées de la Turquie d'intervenir militairement dans le Kurdistan irakien si les autorités de Bagdad, ou leurs alliés américains, n'expulsaient pas eux-mêmes les groupes armés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui s'y trouvent, la tension a baissé d'un cran.


  


8 août 2007 | Par Bernd Debusmann

ERBIL, Irak (Reuters) - Nimroud Youkhan, le ministre du Tourisme, qui dispose de 417 fonctionnaires, nourrit des projets ambitieux: "Il nous faut trois ou quatre fois plus d'hôtels et davantage de compagnies aériennes qui viennent ici."

Du tourisme, en Irak ? Plus d'hôtels, dans un pays synonyme de camions piégés, d'enlèvements, de décapitation d'étrangers, de scènes de chaos ?


  

8 août 2007 | Correspondant à Istanbul - Jérôme bastion

Le Premier ministre irakien était en visite en Turquie.
Ankara réclame des mesures concrètes contre la présence de la rébellion kurde au nord de l'Irak. Mais les deux pays peinent à conclure un accord de coopération à ce sujet.


  

5 août 2007 | Avec l’une de nos correspondantes à Istanbul, Fatma Kizilboga

Après 16 ans d’absence du Parlement, les députés kurdes du DTP ont créé la surprise en allant serrer la main des nationalistes lors de la séance inaugurale du parlement, qui s’est déroulée dans le calme.


  


Lundi 6 août 2007 | Par MARC SEMO

Le nouveau Parlement dominé par les ex-islamistes s’installe.


  


Analyse par Sophie Shihab
LE MONDE - [3 aoû 2007]

a Turquie semble en passe de réussir ce que les législatives anticipées du 22 juillet étaient censées apporter : une sortie démocratique de la crise politique qui avait éclaté en avril au moment de l'élection avortée, par le Parlement, d'un nouveau président de la République. Car après le triomphe du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir, les généraux, qui avaient bloqué l'élection du candidat de ce parti "ex-islamiste", semblent n'avoir plus d'autre choix que de s'incliner - fût-ce provisoirement.