Avec AFP | 23 décembre 2007

Des avions de combat turcs ont pilonné, dimanche 23 décembre, des positions des séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans l'extrême nord-est de l'Irak, mais sans faire de morts ni de dégâts, a affirmé Jabbar Yawar, porte-parole des forces de sécurité kurdes (peshmergas) d'Irak. L'état-major turc n'avait pas confirmé cette information dimanche en début de soirée.


  


21 décembre 2007 | Émilie Rive

Droit d’asile . Aujourd’hui, mobilisation des militants des droits de l’homme, à Lyon, pour obtenir la libération d’un ressortissant kurde de Turquie.


  


20 décembre 2007 | JACQUES HUBERT-RODIER

Quatre-vingt-cinq ans après la fin de l'Empire ottoman, la « question kurde » ressurgit au centre des préoccupations du Moyen-Orient, créant des tensions entre les Etats-Unis et leur allié turc, et menaçant d'ouvrir un nouveau front au nord de l'Irak.


  


Mercredi 19 décembre 2007| Envoyée spéciale à Dunkerque HAYDÉE SABÉRAN

Sur sa table de chevet, à l’hôpital de Dunkerque, il y a des noix, du miel, du parfum, des livres pour enfants en français. A la fin de l’été, Hardi Mahadin Amin était encore berger dans les environs de Kirkouk, en Irak.


  


Mardi 18 décembre,  2007 | Reuters

ANKARA (Reuters) - Un tribunal militaire a demandé le maintien en détention du dirigeant du principal parti pro-kurde de Turquie, accusé d'avoir échappé au service militaire en présentant un faux certificat médical, annonce son parti.


  


18 décembre 2007

Le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a refusé mardi de se rendre à Bagdad pour rencontrer la secrétaire d'Etat américain Condoleezza Rice en raison de la "position américaine" sur les opérations turques en Irak, a affirmé le Premier ministre de la région kurde.


  


18 décembre 2007

ANKARA (Reuters) - Un tribunal militaire a demandé le maintien en détention du dirigeant du principal parti pro-kurde de Turquie, accusé d'avoir échappé au service militaire en présentant un faux certificat médical, annonce son parti.


  


16 décembre 2007

Les raids de l'aviation turque dimanche dans le nord de l'Irak contre les  rebelles kurdes du PKK ont été effectués avec l'aide des Américains. « Les Etats-Unis ont fourni des renseignements (...). Mais ce qui est plus important, les Etats-Unis nous ont ouvert la nuit dernière l'espace aérien du nord de l'Irak », a déclaré le chef d'état-major des forces armées turques, le général Büyükanit.


  

 
lundi 17 décembre 2007 | AFP , AP , Reuters

La reprise des raids turcs contre les combattants kurdes réfugiés dans le nord de l'Irak met à mal «les relations amicales des deux pays»


  


16 décembre 2007 | Avec AFP, Reuters et AP

Après avoir mené des bombardements contre des cibles kurdes dans le nord de l'Irak, dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 décembre, la Turquie, qui s'est félicitée d'une opération "réussie contre des cibles de l'organisation terroriste dans le nord de l'Irak" selon son premier ministre Recep Tayyip Erdogan, a indiqué qu'elle poursuivrait ce type d'attaque "si nécessaire".