(PC) Michel Dolbec - 13 octobre 2005

Le «fédéralisme est un passage obligé» pour les Kurdes d'Irak qui rêvent d'indépendance, estime Louise Beaudoin. D'après l'ancienne ministre, le Québec demeure pour eux un «modèle» notamment en matière de relations internationales et de protection de la langue


  

Info
Presse Canadienne

Le 13 octobre 2005

Le "fédéralisme est un passage obligé" pour les Kurdes d'Irak qui rêvent d'indépendance, estime Louise Beaudoin. D'après l'ancienne ministre, le Québec demeure pour eux un "modèle" notamment en matière de relations internationales et de protection de la langue.


  

Article publié le 16/10/2005

«Le succès du vote est plus politique que constitutionnel.»
Gérard Chaliand
Spécialiste du Moyen-Orient  [15/10/2005] 5 min 47 sec
Real   Windows
Constitution irakienne

Avant même que n’en soit connu le résultat, le référendum sur le projet de Constitution irakienne est d’ores et déjà un succès grâce à la forte mobilisation des électeurs, qui à en croire les premières estimations, étaient plus de 61% à se rendre aux urnes.


  

LE MONDE | 15.10.05 |

Info

ERBIL de notre envoyée spéciale

Des voitures arborant le drapeau kurde sillonnent villes et villages de la "région du Kurdistan d'Irak", comme à la veille d'une fête. Toutes les affiches sur les bâtiments officiels, les journaux et les chaînes de télévision locale appellent les Kurdes à voter "oui" samedi 15 octobre, au projet de Constitution irakienne. Laquelle va "mettre fin à toutes les souffrances passées" ­ légende d'une affiche avec une photo de l'exil dramatique des Kurdes suite à la première guerre du Golfe ­, et leur ouvrira "un avenir de lumière" ­ comme le promet une jeune fille en habit national mettant son bulletin dans une urne.


  

Référendum. Editorial

Par Jean-Michel HELVIG - samedi 15 octobre 2005

la démocratie n'est jamais tombée pure et parfaite sur la tête des peuples. Elle a avancé dans nos contrées de fort peu honorable manière avant d'être admise comme le bien commun de tous sans discrimination de fortune, de race ou de sexe.


  

Info

Par Johana SABROUX
vendredi 14 octobre 2005 (Liberation.fr - 16:04)

après des mois de discussions, l'Irak s'apprête à voter samedi sur le projet de Constitution. Alors que le sud et la région de Bagdad craignent de nouvelles journées de violence, Marc Semo, notre envoyé spécial au Kurdistan, nous décrit une région pacifiée et en liesse.

Ecouter Marc Semo

Vous pouvez aussi télécharger le mp3


  

Référendum. Hosham Dawod, anthropologue irakien et chercheur au CNRS:
Info

Par Jean-Pierre PERRIN (samedi 15 octobre 2005)

anthropologue irakien et chercheur au Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux (CNRS-EHESS), Hosham Dawod explique pourquoi le référendum pourrait provoquer une nouvelle dynamique politique.


  

Info
Samedi 15 octobre 2005  | Par Marc SEMO (Erbil envoyé spécial)

La Constitution entérine la quasi-indépendance du Kurdistan irakien. Une opportunité historique que la majorité des 4 millions d'habitants de cette région ne compte pas laisser passer.


  

STRASBOURG (Conseil Europe), 13 oct 2005 (AFP) - 17h03 - La Cour européenne des Droits de l'Homme a condamné jeudi la Turquie pour des violences policières commises lors d'une noce qui avait dégénéé, selon la police, en manifestation favorable au parti indépendantiste kurde (PKK, interdit).

  

BAGDAD, 12 oct (AFP) - 11h11 - Après le référendum de samedi sur le projet de Constitution, chiites, Kurdes et sunnites d'Irak auront en point de mire les élections générales de décembre, qui leur permettront d'élire un nouveau Parlement et d'y débattre de plusieurs questions aiguës qui continuent à les diviser.