Info 
6 mars 2006, (Rubrique International) 
Marie-Michèle Martinet 

Turquie La prudence reste de mise à Ankara sur le dossier irakien, la question kurde demeurant l'une des préoccupations essentielles des autorités turques.


  

Infojeudi 23 février 2006 (Reuters - 18:02)
par Line Noueihed et Moussab al Khaïralla

BAGDAD - Le président irakien, le Kurde Djalal Talabani, s'est employé jeudi à calmer la flambée de violences déclenchée par l'attentat à la bombe qui a détruit la veille le dôme d'or de la grande mosquée chiite de Samarra.


  

Info
Thierry Oberlé
10 mai 2006, (Rubrique Reportages)

Saman est mort dans sa voiture sur la route de l'aéroport, tué par une bombe dissimulée sur le bas-côté. Un éclat lui a perforé la gorge. Le jeune ingénieur était sous contrat avec les forces américaines. Ses employeurs lui ont décerné, à titre posthume, un certificat de gratitude pour avoir contribué à la reconstruction de Kirkouk.


  

Info «Les dirigeants kurdes irakiens ont appelé les politiciens kurdes de Turquie à jouer le jeu démocratique et à abandonner la violence»

écouter Écouter l'émission

  

InfoJeudi 27 avril 2006, 08h34
La soeur du nouveau vice-président irakien, le Sunnite Tarek al-Hachémi, a été assassinée jeudi matin à Bagdad, a annoncé une source de sécurité irakienne.


  

InfoDe notre correspondant à Istanbul
Article publié le 17 avril 2006

Un attentat - non revendiqué - dans une rue commerçante d’Istanbul a fait une trentaine de blessés dimanche soir. La piste kurde est privilégiée, après une série d’actes similaires en début de mois.


  

Info- LE MONDE [11 avril 2006] 13h59

La Russie a été, de loin, le premier bénéficiaire de "Pétrole contre nourriture". Des sociétés russes ont obtenu le droit de vendre du pétrole irakien pour un montant total de 19,3 milliards de dollars, soit environ 30 % des transactions autorisées dans le cadre du programme onusien, indique le rapport Paul Volcker.

Visuel interactif

  

 

03.1998

Kendal Nezan, Předseda Kurdského institutu v Paříži, Březen 1998

   Článkem Kendal Nezana se vracíme k námětu protiíráckého embarga, kurdská verze možná osvětluje, proč existuje tolik rozpruplných zpráv o krveprolití v Halabji. Co však prokazuje docela jistě, je čistá hegemonistická (z)vůle USA při uvalování embarg bez ohledu na následky, vydávaná za ušlechtilý boj za lidská práva.


  

July 29, 1998 - Panel: Conflict Resolution Approaches

Remarks by: Kendal Nezan:   President, Kurdish Institute of Paris   
I would like to make a few introductory remarks to the discussion.


  


Que l'on soit pour ou contre la guerre, l'après-Saddam Hussein doit être pensé comme construction d'une démocratie, où l'expérience du Kurdistan peut être utile.

Info jeudi 28 novembre 2002

Par Kendal NEZAN