ANKARA, 24 oct 2005 (AFP) -10h45 - Desincidents ont éclaté lundi matin à Eskisehir (ouest de la Turquie) à lareprise du procès de quatre policiers, dont les associations de défensedes droits de l'Homme ont fait un nouveau test de la solidité del'engagement de la Turquie envers l'état de droit.


  

ANKARA, 24 oct 2005 (AFP) -10h30 - Leprésident irakien Jalal Talabani a préconisé la proclamation d'une"amnistie générale" pour les rebelles kurdes de Turquie pour l'arrêtdes violences dans le sud-est anatolien, à majorité kurde, dans unentretien lundi à un journal turc.


  

Info [21 octobre 2005]
ERBIL (Kurdistan d'Irak) de notre envoyée spéciale
Info
u du Kurdistan d'Irak, doté d'une quasi-indépendance, le procès de Saddam Hussein, ajourné au 28 novembre, ne doit être que le début d'un long processus judiciaire. Mohammed Ihsan, ministre des droits de l'homme du Kurdistan d'Irak, en prépare activement la suite : le volet kurde en l'occurrence.

  

InfoLE MONDE | 21 octobre 2005]
Point de vue - L'Irak est en miettes sa Constitution aussi, par Joseph Yacoub
 
 
Info
es Irakiens se sont prononcés ce 15 octobre sur la Constitution. Mais quelle légitimité et quelle validité accorder à ce texte maintes et maintes fois amendé, dans des conditions souvent non éclaircies, le dernier amendement datant de trois jours avant le scrutin et le prochain devant avoir lieu après les élections législatives prévues le 15 décembre ?

  

logo libe

Dans le bazar d'Erbil, au Kurdistan irakien, personne n'a de pitié pour l'ex-dictateur.

Par Marc Semo - mercredi 19 octobre 2005 (Liberation.fr) - Erbil, Kurdistan d'Irak, envoyé spécial.

« Incroyable, il terrorise toujours ses complices », murmure le vieil homme, commentant les regards déférents et apeurés que lancent ses co-accusés à Saddam Hussein. La diffusion de ce que toutes les télévisions irakiennes appellent « le procès du siècle pour le dictateur du siècle » vient de commencer.


  

ERBIl (Irak), 23 oct (AFP) -13h17 - Lesecrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a prôné dimanche"l'entente" entre les communautés d'Irak devant le Parlement régionalkurde, à Erbil (350 km au nord de Bagdad), au cours d'une visitehistorique dans la région autonome du Kurdistan.


  

FRANCFORT (Allemagne), 23 oct 2005 (AFP) -12h05 - Leromancier turc Orhan Pamuk, qui s'est vu remettre dimanche leprestigieux Prix de la paix des libraires allemands, s'est attiré lafoudre des nationalistes turcs pour sa défense des causes arménienneset kurdes.


  

BAGDAD, 23 oct (AFP) -11h24 - Lesecrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, poursuivant dimancheune visite historique en Irak, a obtenu le soutien des Kurdes, aprèscelui des chiites, à sa démarche d'apaisement des tensions dans le pays.


  

LE MONDE [21 octobre 2005] - ERBIL (Kurdistan d'Irak) de notre envoyée spéciale

Vu du Kurdistan d'Irak, doté d'une quasi-indépendance, le procès de Saddam Hussein, ajourné au 28 novembre, ne doit être que le début d'un long processus judiciaire. Mohammed Ihsan, ministre des droits de l'homme du Kurdistan d'Irak, en prépare activement la suite : le volet kurde en l'occurrence.

  

Info LE MONDE [20 octobre 2005 ]
Ali : Bonjour, je suis très intéressé par les réactions négatives des voisins de l'Irak, quant à sa future "identité". Le fédéralisme inscrit dans la Constitution, inquiète au plus haut point l'Arabie, la Jordanie et l'Egypte. En clair, c'est la perspective d'une victoire du oui, et de l'installation d'un pouvoir décentralisé au profit des chiites et des kurdes, qui inquiète. Ce modèle ne risque-t-il pas de rendre encore plus difficile la stabilité en Irak ?