4 juin 2007

L’armée turque est mobilisée près de la frontière avec l’Irak. La Turquie menace de mener des attaques militaires contre les séparatistes kurdes basés au nord de l’Irak.


  


22 mai 2007

a nouvelle a dû satisfaire les autorités du Kurdistan irakien qui n'ont cessé de proclamer leur ambition de transformer leur région en "nouveau Dubaï". La compagnie norvégienne Den Norske Oljeslkep (DNO) a en effet annoncé, mercredi 16 mai, qu'après deux ans consacrés à l'exploration, elle était prête, dès juin, à lancer la production de pétrole sur le site de Tawke, au nord du Kurdistan d'Irak. Si elle y parvient, elle sera la première compagnie étrangère à extraire du brut irakien de l'ère post-Saddam Hussein.


  


1 mai 2007 | Décryptage

Invité : Pierre-Jean Luizard, chercheur et historien, spécialiste d’histoire contemporaine et de l’Islam contemporain au Centre National de la Recherche Scientifique CNRS


  


24 avril 2007
DIYARBAKIR (TURQUIE) ENVOYÉE SPÉCIALE

a scène se passe dans une salle de l'université Dicle, un campus à l'entrée de Diyarbakir, la principale ville du "Sud-Est" turc, euphémisme imposé par Ankara pour désigner cette partie de la région qui, sur des cartes datant de moins d'un siècle, s'appelait Kurdistan.


  


8 mars 2007 | Istanbul Correspondance

es autorités turques se sont lancées dans une "opération transparence" pour faire taire les rumeurs concernant la santé d'Abdullah Öcalan. Les avocats du chef séparatiste kurde et fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, marxiste-léniniste), détenu et isolé depuis 1999 dans une prison militaire située sur l'île d'Imrali (nord-ouest), ont affirmé récemment, à Rome, que leur client, condamné à la prison à vie, pourrait avoir été empoisonné.

  


Premier mars 2007
ENVOYÉE SPÉCIALE À QANDIL

ernier barrage des Kurdes d'Irak. L'inspection est sommaire. Un peshmerga - combattant kurde - jette un regard furtif à l'intérieur du véhicule, la voiture passe. De l'autre côté se dressent les murs d'un village miséreux, écrasé par les hauteurs vertigineuses des sommets enneigés de Qandil, l'épine dorsale qui court le long de la frontière septentrionale de l'Irak avec la Turquie et l'Iran.

  


15 février 2007 | paru dans l'édition du 16.02.2007 |
ARBIL, SOULEIMANIYÉ (KURDISTAN) ENVOYÉE SPÉCIALE

Avecses néons clignotants et une interdiction de port d'arme affichéeau-dessus du bar, The Edge est l'un des lieux de prédilection desAméricains d'Ainkawa, près d'Arbil, la capitale du Kurdistan d'Irak.

  


1 février 2007
Jeunes correspondants - Nicolas Séné, animateur radio, Toulouse (Haute-Garonne).

Un froid glacial saisissait la Ville rose, en ce samedi après-midi. À 15 h 30, sur la place du Capitole, les Toulousains s’affairaient à la folle course des soldes, ignorant là le rassemblement qui se formait. Des banderoles étaient pourtant déployées, des drapeaux flottaient au vent. Mais rien n’y faisait. Personne ne voulait voir ces soixante hommes et femmes qui bravaient le froid pour la reconnaissance de leur peuple. Cette indifférence quasi générale est symptomatique du traitement des Kurdes à travers le monde.


  


31 janvier 2007
Trabzon LAURE MARCHAND

Le meurtrier présumé du journaliste d'origine arménienne, Hrant Dink, habitait ce port déshérité de la mer Noire.


  


20 janvier 2007
Par Ragip DURAN (Istanbul de notre correspondant)


Les milieux nationalistes soupçonnés d'avoir tué le journaliste turc Hrant Dink.

Le cadavre est resté au sol couvert d'une bâche blanche pendant plus d'une heure. «L'Etat assassin va rendre des comptes» et «Vive l'amitié entre les peuples», scandait une petite foule d'amis et de collègues. Cible des ultranationalistes pour ses propos sur le génocide arménien et plusieurs fois poursuivi par la justice (lire ci-contre), Hrant Dink, 52 ans, directeur de publication d' Agos, a été tué vendredi de trois balles devant le journal, principal hebdomadaire arménien de Turquie.