Ibrahim Jaafari veut former un cabinet ouvert à toutes les communautés.

Par Christophe BOLTANSKI
vendredi 08 avril 2005 (Liberation - 06:00)

La démocratie irakienne est une école de la patience. Elus la veille par l'Assemblée nationale, après plus de deux mois de marchandages, le président kurde, Jalal Talabani, et ses deux vice-présidents ont nommé hier, comme prévu, un islamiste chiite modéré, Ibrahim Jaafari, au poste de Premier ministre. Mais il faudra attendre encore un peu avant que la passation du pouvoir ne devienne effective. Le nouveau chef du gouvernement a exprimé «l'espoir de terminer la formation» de son équipe «d'ici deux semaines». La loi lui accorde un délai d'un mois.

  

LE CAIRE, 10 avr (AFP) - 9h49 - Le nouveau président de la République irakienne Jalal Talabani a déclaré qu'il ne lui revenait pas personnellement de gracier le dictateur irakien déchu Saddam Hussein si celui-ci est condamné à mort.


  

DAMAS, 7 avr (AFP) - 22h20 - Plusieurs centaines de Kurdes irakiens et syriens ont célébré jeudi dans le centre de Damas l'élection du Kurde Jalal Talabani à la tête de l'Etat irakien, a constaté un journaliste de l'AFP.
Environ 500 Kurdes irakiens et syriens se sont rassemblés près des bureaux du parti de l'Union patriotique du Kurdistan (PDK) que dirige M. Talabani.

  

ANKARA, 9 avr (AFP) - 15h54 - Le parlement turc discutera la semaine prochaine d'éventuelles contre-mesures face à la campagne de l'Arménie en faveur de la reconnaissance par Ankara en tant que génocide des massacres d'Arméniens en 1915-1917, a déclaré samedi le ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gul cité par des médias.

  

TEHERAN, 8 avr (AFP) - 16h02 - Des scènes de joie se sont déroulées jeudi dans plusieurs villes du Kurdistan iranien au lendemain de l'élection du chef kurde Jalal Talabani à la tête de l'Etat irakien, a-t-on appris vendredi de sources locales.

  

vendredi 8 avril 2005, 10h49

BAGDAD (AFP) - Le monde arabo-musulman a félicité le président d'Irak Jalal Talabani, le premier kurde élu à la tête d'un Etat arabe, alors que le premier gouvernement élu du pays en un demi-siècle a pris forme avec la désignation à sa tête du chiite Ibrahim al-Jaafari.

  

DAMAS, 7 avr (AFP) - 22h20 - Plusieurs centaines de Kurdes irakiens et syriens ont célébré jeudi dans le centre de Damas l'élection du Kurde Jalal Talabani à la tête de l'Etat irakien, a constaté un journaliste de l'AFP.
Environ 500 Kurdes irakiens et syriens se sont rassemblés près des bureaux du parti de l'Union patriotique du Kurdistan (PDK) que dirige M. Talabani.

  

L’expérience d’auto-administration kurde en Irak entre bientôt dans sa douzième année. Ce qui avait commencé comme un expédient politique improvisé dans les circonstances exceptionnelles des lendemains de la guerre du Golfe, pour rapatrier et rassurer une population de plus de deux millions de Kurdes réfugiés aux frontières de l’Iran et de la Turquie, a fini, au fil des ans et d’un cheminement tumultueux, par s’affirmer comme un Etat quasi indépendant et singulier.

par Kendal NEZAN

  

Image 03.02.05 | 14h28 (ANALYSE)
Dans l'attente des résultats du scrutin, il assure que ses tractations avec les chiites sont positives.

Souleimanye (Kurdistan)
de notre envoyée spéciale

  

Image 15.10.04 | 14h16 (ANALYSE)