ERBIL (Irak), 17 oct (AFP) - 18h25 - Les restes de 512 membres du clan des Barzani, massacrés sous le régime déchu, ont été acheminés lundi par avion du sud de l'Irak à Erbil, dans le Kurdistan, à deux jours de l'ouverture du procès de Saddam Hussein, et une cérémonie solennelle a été organisée à cette occasion.

  

LE MONDE | 17 octobre 2005 |ERBIL (Kurdistan irakien) de notre envoyée spéciale

En apparence, rien n'a changé au Kurdistan irakien, dimanche 16 octobre, au lendemain d'un référendum qui a eu lieu ici dans un calme bien encadré. Le résultat était attendu - un quasi-plébiscite pour le oui à une Constitution qui légalise les acquis d'une indépendance obtenue de fait dès 1992. Mais c'est cela même qui constitue un changement fondamental, bien qu'impalpable, insistent les dirigeants kurdes.

  

DAMAS, 16 oct (AFP) - 16h17 - La Cour de sûreté de l'Etat syrien a condamné dimanche deux Kurdes à des peines de deux ans et demi de prison pour appartenance à "une organisation secrète", a indiqué leur avocat Fayçal Badr.

  

BAGDAD, 17 oct (AFP) - 7h53 - Accusé de massacres, déplacement de population, gazage de Kurdes, exécutions sommaires et purges diverses, Saddam Hussein ne comparaît mercredi que pour le meurtre en 1982 de quelque 140 villageois chiites d'une localité où l'on avait tiré sur son convoi.

  

ISTANBUL, 16 oct 2005 (AFP) - 11h29 - L'écrivain turc Orhan Pamuk espère être acquitté par la justice de son pays, qui le poursuit pour des propos évoquant les massacres d'Arméniens par les Turcs et les nombreux morts kurdes dans le sud-est du pays, a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne de télévision CNN-Turquie.

  

Dans cette région quasi indépendante, le taux d'abstention pourrait atteindre 35 %.

Par Marc SEMO-Erbil envoyé spécial - [lundi 17 octobre 2005]

InfoAu bureau de vote du lycée de filles d'Erbil, les résultats sont sans appel avec 2 775 oui et 42 non. Les résultats sont peu ou prou similaires dans les autres bureaux électoraux de la capitale et des différentes villes du Kurdistan irakien. «Les gens savent que la nouvelle Constitution garantit les droits des Kurdes», assure une responsable locale.

  

 
(PC) Michel Dolbec - 13 octobre 2005

Le «fédéralisme est un passage obligé» pour les Kurdes d'Irak qui rêvent d'indépendance, estime Louise Beaudoin. D'après l'ancienne ministre, le Québec demeure pour eux un «modèle» notamment en matière de relations internationales et de protection de la langue


  

Info
Presse Canadienne

Le 13 octobre 2005

Le "fédéralisme est un passage obligé" pour les Kurdes d'Irak qui rêvent d'indépendance, estime Louise Beaudoin. D'après l'ancienne ministre, le Québec demeure pour eux un "modèle" notamment en matière de relations internationales et de protection de la langue.


  

Article publié le 16/10/2005

«Le succès du vote est plus politique que constitutionnel.»
Gérard Chaliand
Spécialiste du Moyen-Orient  [15/10/2005] 5 min 47 sec
Real   Windows
Constitution irakienne

Avant même que n’en soit connu le résultat, le référendum sur le projet de Constitution irakienne est d’ores et déjà un succès grâce à la forte mobilisation des électeurs, qui à en croire les premières estimations, étaient plus de 61% à se rendre aux urnes.


  

LE MONDE | 15.10.05 |

Info

ERBIL de notre envoyée spéciale

Des voitures arborant le drapeau kurde sillonnent villes et villages de la "région du Kurdistan d'Irak", comme à la veille d'une fête. Toutes les affiches sur les bâtiments officiels, les journaux et les chaînes de télévision locale appellent les Kurdes à voter "oui" samedi 15 octobre, au projet de Constitution irakienne. Laquelle va "mettre fin à toutes les souffrances passées" ­ légende d'une affiche avec une photo de l'exil dramatique des Kurdes suite à la première guerre du Golfe ­, et leur ouvrira "un avenir de lumière" ­ comme le promet une jeune fille en habit national mettant son bulletin dans une urne.