Info
LE MONDE | 08.02.05 | - Bagdad de notre envoyé spécial

L'Alliance kurde devrait arriver en deuxième position dans les résultats du scrutin du 30 janvier, se plaçant ainsi en position d'arbitre dans les tractations politiques à venir.

  

PARIS, 25 oct 2005 (AFP) - L'affaire du romancier turc Orhan Pamuk, poursuvi pour ses propos sur les Kurdes et les Arméniens, constitue "un test" pour la Turquie et l'UE, qui doit faire respecter ses principes par ce pays candidat, estime l'écrivain britannique Salman Rushdie

  

SOULEIMANIYAH (Irak), 25 oct (AFP) - Un responsable politique kurde, Molla Bakhtiar, a échappé mardi à un attentat mené à l'aide de voitures piégées à Souleimaniyah, dans le nord de l'Irak, qui a tué deux de ses gardes et blessé six personnes, selon une source de la sécurité locale.

  

ANKARA, 24 oct 2005 (AFP) -10h30 - Leprésident irakien Jalal Talabani a préconisé la proclamation d'une"amnistie générale" pour les rebelles kurdes de Turquie pour l'arrêtdes violences dans le sud-est anatolien, à majorité kurde, dans unentretien lundi à un journal turc.


  

LE MONDE [21 octobre 2005] - ERBIL (Kurdistan d'Irak) de notre envoyée spéciale

Vu du Kurdistan d'Irak, doté d'une quasi-indépendance, le procès de Saddam Hussein, ajourné au 28 novembre, ne doit être que le début d'un long processus judiciaire. Mohammed Ihsan, ministre des droits de l'homme du Kurdistan d'Irak, en prépare activement la suite : le volet kurde en l'occurrence.

  

«Qui êtes-vous et que me veut cette cour ?»

InfoPar Jean-Pierre PERRIN [jeudi 20 octobre 2005] - Amman envoyé spécial

Vieilli, amaigri, fatigué, démoralisé, l'ombre de lui-même mais toujours extrêmement combatif. Dès la première minute de son procès devant le Tribunal spécial irakien (TSI), Saddam Hussein a défié, hier, le président qui l'interrogeait, refusé de lui obéir et tenté de prouver qu'il était toujours le raïs, le chef et le président de l'Irak.

  

BAGDAD, 17 oct (AFP) - 22h04 - Voici les taux de participation samedi au référendum sur la Constitution dans treize des dix-huit provinces de l'Irak, annoncés lundi par un porte-parole de la Commission électorale sur la télévision publique Iraqia. La province kurde d'Erbil est celle qui a voté le plus (90%).

  

LE MONDE | 17 octobre 2005 |ERBIL (Kurdistan irakien) de notre envoyée spéciale

En apparence, rien n'a changé au Kurdistan irakien, dimanche 16 octobre, au lendemain d'un référendum qui a eu lieu ici dans un calme bien encadré. Le résultat était attendu - un quasi-plébiscite pour le oui à une Constitution qui légalise les acquis d'une indépendance obtenue de fait dès 1992. Mais c'est cela même qui constitue un changement fondamental, bien qu'impalpable, insistent les dirigeants kurdes.

  

Dans cette région quasi indépendante, le taux d'abstention pourrait atteindre 35 %.

Par Marc SEMO-Erbil envoyé spécial - [lundi 17 octobre 2005]

InfoAu bureau de vote du lycée de filles d'Erbil, les résultats sont sans appel avec 2 775 oui et 42 non. Les résultats sont peu ou prou similaires dans les autres bureaux électoraux de la capitale et des différentes villes du Kurdistan irakien. «Les gens savent que la nouvelle Constitution garantit les droits des Kurdes», assure une responsable locale.

  

Référendum. Editorial

Par Jean-Michel HELVIG - samedi 15 octobre 2005

la démocratie n'est jamais tombée pure et parfaite sur la tête des peuples. Elle a avancé dans nos contrées de fort peu honorable manière avant d'être admise comme le bien commun de tous sans discrimination de fortune, de race ou de sexe.