19 octobre 2005

Saddam Hussein. Le procès de l'ex-raïs et de sept de ses proches pour l'exécution de 143 villageois à Doujaïl, en 1982, s'ouvre ce matin devant un Tribunal spécial irakien. Son avocat va demander un ajournement d'"au moins trois mois" des débats.


  

Les gazages des villages kurdes devraient faire l'objet des procès suivants.

InfoPar Christophe BOLTANSKI - mardi 18 octobre 2005

Cheikh Wassan (nord de l'Irak) envoyé spécial

Recroquevillées au fond d'un cirque, les maisons en pierre aux toits de chaume s'enfouissent dans le sol et se confondent avec la rocaille, comme si leurs habitants continuaient à vivre terrés. Seuls de gros tas de fagots, la fumée des cheminées et quelques paraboles révèlent de loin un village. Cheikh Wassan se tient en haut d'une petite route défoncée, tout au nord du Kurdistan irakien, pas très loin de la frontière turque.

  

LE TEMPS - Mardi 18 octobre 2005 - Çetin Sinaci, Renens (VD)
Selon le journal 'Ülkede Gündem' une famille kurde est rentrée au pays sans son dernier né. Cette famille vit en Suisse depuis plusieurs années. Les trois enfants sont nés ici. Mais le dernier, Kawa, 6 mois, n'est pas reconnu par la Turquie, et ainsi il n'a pas pu accompagner sa famille pour les vacances.

  

BAGDAD, 17 oct (AFP) - 22h04 - Voici les taux de participation samedi au référendum sur la Constitution dans treize des dix-huit provinces de l'Irak, annoncés lundi par un porte-parole de la Commission électorale sur la télévision publique Iraqia. La province kurde d'Erbil est celle qui a voté le plus (90%).

  

ERBIL (Irak), 17 oct (AFP) - 18h25 - Les restes de 512 membres du clan des Barzani, massacrés sous le régime déchu, ont été acheminés lundi par avion du sud de l'Irak à Erbil, dans le Kurdistan, à deux jours de l'ouverture du procès de Saddam Hussein, et une cérémonie solennelle a été organisée à cette occasion.

  

LE MONDE | 17 octobre 2005 |ERBIL (Kurdistan irakien) de notre envoyée spéciale

En apparence, rien n'a changé au Kurdistan irakien, dimanche 16 octobre, au lendemain d'un référendum qui a eu lieu ici dans un calme bien encadré. Le résultat était attendu - un quasi-plébiscite pour le oui à une Constitution qui légalise les acquis d'une indépendance obtenue de fait dès 1992. Mais c'est cela même qui constitue un changement fondamental, bien qu'impalpable, insistent les dirigeants kurdes.

  

DAMAS, 16 oct (AFP) - 16h17 - La Cour de sûreté de l'Etat syrien a condamné dimanche deux Kurdes à des peines de deux ans et demi de prison pour appartenance à "une organisation secrète", a indiqué leur avocat Fayçal Badr.

  

BAGDAD, 17 oct (AFP) - 7h53 - Accusé de massacres, déplacement de population, gazage de Kurdes, exécutions sommaires et purges diverses, Saddam Hussein ne comparaît mercredi que pour le meurtre en 1982 de quelque 140 villageois chiites d'une localité où l'on avait tiré sur son convoi.

  

ISTANBUL, 16 oct 2005 (AFP) - 11h29 - L'écrivain turc Orhan Pamuk espère être acquitté par la justice de son pays, qui le poursuit pour des propos évoquant les massacres d'Arméniens par les Turcs et les nombreux morts kurdes dans le sud-est du pays, a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne de télévision CNN-Turquie.

  

Dans cette région quasi indépendante, le taux d'abstention pourrait atteindre 35 %.

Par Marc SEMO-Erbil envoyé spécial - [lundi 17 octobre 2005]

InfoAu bureau de vote du lycée de filles d'Erbil, les résultats sont sans appel avec 2 775 oui et 42 non. Les résultats sont peu ou prou similaires dans les autres bureaux électoraux de la capitale et des différentes villes du Kurdistan irakien. «Les gens savent que la nouvelle Constitution garantit les droits des Kurdes», assure une responsable locale.