STRASBOURG (Conseil Europe), 2 août 2005 (AFP) - 17h10 - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné mardi la Turquie pour violation du droit à la vie après la disparition en 2001 de deux responsables du parti pro-kurde Hadep (Parti de la démocratie du peuple).

  

Des Turcs et des Kurdes se rassembleront dimanche à Lausanne à l'occasion du 82ème anniversaire du Traité de Lausanne de 1923.

  

BAGDAD, 4 juin (AFP) - 11h01 - Une personne a été tuée et deux policiers ont été blessés samedi matin à Bagdad, où l'opération Eclair, lancée dimanche par les forces de l'ordre irakiennes pour assurer la sécurité de la capitale, semble néanmoins porter ses fruits.

  

STRASBOURG (Conseil Europe), 19 mai 2005 (AFP) - 17h13 - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné jeudi la Turquie pour violations de la liberté d'expression dans deux affaires distinctes.

  

LE MONDE | 13.05.05 | 14h50

Quels seraient les effets d'un nouveau jugement d'Abdullah Ocalan ? Une nouvelle spirale du conflit turco-kurde ou, au contraire, un "début de processus en vue d'une paix durable", espoir exprimé, jeudi 12 mai, par Tancer Bakirhan, président du Parti démocratique du peuple (Dehap), principal parti prokurde de Turquie ? La réponse ne dépend pas uniquement de la façon dont M. Ocalan serait rejugé. Car la "question kurde" , talon d'Achille des réformes en Turquie, est aussi un enjeu stratégique en raison du chaos en Irak.

  

STRASBOURG (AFP) - Des Kurdes manifestent leur soutien au chef séparatiste Ocalan, le 12 mai 2005 à Strasbourg.

La Cour européenne des droits de l'Homme a confirmé jeudi la condamnation de la Turquie pour procès inéquitable du chef séparatiste kurde Abdullah Ocalan qui avait été condamné à mort en 1999 et a recommandé la tenue d'un nouveau procès.

  

BERLIN, 2 mai 2005 (AFP) - 17h34 - L'avocate turque militante des droits de l'Homme Eren Keskin a reçu des nouvelles menaces de mort, a dénoncé lundi l'Association du Prix de la paix d'Aix-la-Chapelle (ouest).

  

PARIS (AP - mercredi 13 avril 2005, 8h14) - Le nouveau président irakien, le Kurde Jalal Talabani, estime dans une interview publiée mercredi par "Libération" que le départ des troupes étrangères n'interviendra "pas avant 2006"

  

L’expérience d’auto-administration kurde en Irak entre bientôt dans sa douzième année. Ce qui avait commencé comme un expédient politique improvisé dans les circonstances exceptionnelles des lendemains de la guerre du Golfe, pour rapatrier et rassurer une population de plus de deux millions de Kurdes réfugiés aux frontières de l’Iran et de la Turquie, a fini, au fil des ans et d’un cheminement tumultueux, par s’affirmer comme un Etat quasi indépendant et singulier.

par Kendal NEZAN

  

Image 24.03.03 | 13h19
par Danielle Mitterrand

Une fois de plus, les intérêts des puissances étrangères vous placent au centre de l'actualité internationale. Depuis des années, je vous soutiens sans relâche, dans votre quête de liberté, de paix et de dignité.