Lundi 6 août 2007 | Par MARC SEMO

Le nouveau Parlement dominé par les ex-islamistes s’installe.


  


10 juillet 22007

Originaire du Kurdistan iranien, Bahman Ghobadi n'a de cesse, depuis le remarqué Un temps pour l'ivresse des chevaux (1999), d'exalter la culture et l'histoire tourmentées de son peuple.

  

LEMONDE.FR - 9 juillet 2007

 "Il est temps pour les Etats-Unis de quitter l'Irak, sans plus de délai qu'il n'en faut au Pentagone pour organiser un retrait méthodique." Dès les premières lignes de l'éditorial du New York Times du dimanche 8 juillet intitulé "Le chemin du retour", le ton est donné : l'influent quotidien avait déjà condamné la guerre, mais pour la première fois, il plaide explicitement pour le retrait des troupes américaines, dans un texte cinglant.

  


25 juin 2007

Le Haut tribunal pénal irakien, la juridiction spécialement créée pour juger les anciens responsables de l’ancien régime, a rendu son verdict. Trois condamnations à la peine de mort, deux condamnations à la réclusion criminelle à perpétuité et un acquittement ont été prononcés.


  


22 juin 2007

Ankara a décidé d'intégrer la langue arménienne dans sa panoplie diplomatique. Signe d'ouverture ? Non, déplore le grand quotidien de gauche Vatan : c'est seulement pour mieux contrer "la propagande arménienne sur le génocide".


  


12 juin 2007

Les séparatistes kurdes du PKK ont annoncé mardi 12 juin qu'ils allaient cesser leurs attaques contre des cibles turques, tout en se réservant le droit de riposter aux attaques


  


11 juin 2007

C'est en tout cas ce qu'affirment le gouvernement de Bagdad et les forces de sécurité kurdes d'Irak.
Les autorités turques conservent le mutisme.
Le chef radical chiite Moqtada al Sadr menace les Turcs de représailles.


  


8 juin 2007 | Istanbul | LAURE MARCHAND

La rumeur d'une incursion de l'armée turque, mercredi, dans la province kurde au nord de l'Irak, démentie par Ankara, fait monter la pression dans la région.


  


8 juin 2007 | ISTANBUL CORRESPONDANCE | Guillaume Perrier

ashington "n'a rien vu". Et les ministres des affaires étrangères turc et irakien ont démenti, mercredi 6 juin, toute intervention des troupes turques en Irak. "Pour l'instant, il n'y a eu aucune incursion dans un autre pays", a déclaré Abdullah Gül, selon l'agence Anatolie. Certaines sources assurent toutefois que plusieurs centaines d'hommes ont poursuivi des rebelles sur quelques kilomètres en territoire irakien.


  


1er juin 2007 | Ceyda Turan

La perspective de voir un islamiste accéder à la présidence plonge la Turquie en pleine tourmente politique. Au point de causer des remous jusque dans l’armée. Attention, fragile.