31 mai et 1er juin 2008

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Bernard Kouchner, s’est rendu en Iraq les 31 mai et 1er juin. Il souhaitait témoigner de la solidarité de la France envers le peuple iraquien. Il voulait aussi encourager tous les efforts de réconciliation.


  


1er mai 2008

Le Ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, serre la main de son homologue irakien, Hoshiyar Zebari, à Bagdad le 1er juin 2008.


  


31 mai 2008

Après avoir visité un hôpital à Bagdad, Bernard Kouchner s'est entretenu dimanche avec le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. Samedi, il avait rencontré le président irakien Jalal Talabani. C'est la deuxième visite de Bernard Kouchner en Irak en tant que ministre des Affaires étrangères. Il est arrivé samedi à Nasiriyah, dans le sud de l'Irak, pour une visite de 48 heures dans le pays. Objectif : "témoigner de l'engagement politique renouvelé de la France à l'égard de l'Irak et du peuple irakien".


  


13 mai 2008

Reporters sans frontières s’étonne du nouveau blocage du site de partage de vidéos en ligne, YouTube, depuis le 5 mai 2008, suite à l’application de deux décisions de justice dont les motifs ne sont pas précisés.


  


13 mai 2008 | Claude Lévesque

Le président de l'Institut kurde de Paris s'inquiète des manoeuvres de la Turquie

Les récentes opérations menées par l'armée turque au Kurdistan irakien surviennent au moment où le rattachement à celui-ci de plusieurs régions irakiennes à majorité kurde est de nouveau à l'ordre du jour.


  


12 mai 2008 | François Dorlot, Louise Beaudoin, Membre associée du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CERIUM)


  


18 avril 2008 | AFP

LUXEMBOURG, 18 avr 2008 (AFP) - La présidence slovène de l’Union européenne a rejeté vendredi une proposition de l’Allemagne d’accorder un traitement préférentiel aux demandes d’asiles des chrétiens d’Irak.


  


17 avril 2008 | AP

Un soldat turc a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi dans un accrochage avec les rebelles kurdes à proximité de la frontière sud-est avec l'Irak.


  


11 avril 2008 | ISTANBUL CORRESPONDANCE

La Turquie doit "avancer dans le processus de réformes" à mener si elle veut espérer, un jour, faire partie de l'Union européenne (UE). Dès son arrivée à Ankara, jeudi 10 avril, pour une visite de deux jours, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a insisté auprès du président de la République, Abdullah Gül, et du premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, sur la nécessité de mettre en oeuvre les mesures indispensables à l'ouverture de négociations d'adhésion.


  


Mercredi 9 avril | Yves Clarisse

BRUXELLES (Reuters) - La Turquie doit démontrer l'intérêt de son adhésion à l'Union européenne en prouvant qu'elle est une démocratie, déclare le président de la Commission européenne, qui se rendra ce jeudi à Ankara.