Comment la contestation en Iran a été matée par le régime, dans le sang, la terreur et sans témoinLundi 25 novembre 2019 à 16h57

lemonde.fr | Allan Kaval | 23/11/2019

Alors que l’accès à Internet est rétabli dans le pays, se révèlent peu à peu l’ampleur et l’intensité du retour de bâton du pouvoir, inédit par sa violence et sa rapidité.


  

En Iran, un tunnel de violencesLundi 25 novembre 2019 à 16h45

Libération | Par Pierre Alonso | 25/11/2019

Après une semaine de black-out, l’ampleur de la répression du régime contre ses manifestants, dans la rue pour contester la hausse du prix du carburant, se révèle peu à peu au monde. Quelque 200 personnes auraient été tuées et plusieurs milliers arrêtées.


  

« J’ai peur d’une guerre civile » : en Iran, une révolte à huis closJeudi 21 novembre 2019 à 16h36

Lemonde.fr | Ghazal Golshiri

Déclenché contre la hausse des prix de l’essence annoncée sans préavis par le gouvernement, le mouvement de protestation a pris très vite une tournure politique.


  

 Iran : la contestation fauchée dans son élanMercredi 20 novembre 2019 à 17h00

Liberation.fr | Pierre Alonso

L’annonce d’une forte hausse des prix de l’essence a provoqué, vendredi, un mouvement de colère dans tout le pays. La réaction du pouvoir ne s’est pas fait attendre : arrestations, policiers tirant à balles réelles et accès à Internet coupé dès samedi. Selon Amnesty, plus d’une centaine de manifestants ont été tués.


  

Trump reçoit Erdogan : le casse-tête turc de l’OtanMercredi 13 novembre 2019 à 16h02
Nouvelobs.com | Par Pierre Haski
 
La Turquie de Recep Tayyip Erdogan, en visite cette semaine à Washington, est au carrefour de toutes les contradictions stratégiques de l’heure.

  

La résurrection d'Vendredi 8 novembre 2019 à 17h47

Le Canard enchaîné | mercredi 23 octobre 2019

 


  

DES GUERRIÈRES REBELLESLundi 4 novembre 2019 à 15h50

le1hebdo.fr | N° 170 - 30/10/2019 | Par Sophie MOUSSET*

N° de la semaine : « Kurdes, Pourquoi la Guerre? »


  

Le Mardi 29 octobre 2019 à 18h17

lemonde.fr  | Par Rémy Ourdan et Madjid Zerrouky | Publié le 27 octobre 2019

Abou Bakr Al-Baghdadi, mystérieux chef de l’organisation Etat islamique et éphémère « calife Ibrahim »

La vie de cet Irakien né dans une famille pauvre en 1971 et dont Washington a annoncé la mort lors d’un raid américain en Syrie, samedi, reste un mystère.


  

Kurdistan irakien : «Daech va en profiter pour revenir»Mercredi 23 octobre 2019 à 16h25

Libération | Par Wilson Fache avec Inés Daï | 23/10/2019f

Depuis le début de l’offensive turque, les Kurdes syriens fuient en nombre vers l’Irak. Sur place, on craint que des membres de l’Etat islamique évadés des camps ne se trouvent parmi eux : leur sort n’a toujours pas été tranché par les Européens.


  

Le Sénat demande à l’unanimité l'arret de l'offensive turque au Kurdistan syrienMardi 22 octobre 2019 à 16h44