Le laboratoire kurde en SyrieMercredi 3 janvier 2018 à 17h49

lemonde.fr | Tabqa, Qamishli, Aïn Issa - envoyé spécial Allan Kaval | 30/12/017

Après le califat 4|5 Les Kurdes, qui ont joué un rôle central dans la bataille contre l'organisation Etat islamique, instaurent dans le nord du pays un modèle de gouvernance calqué sur l'idéologie du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK.


  

« En Iran, une révolution menace le régime »Mardi 2 janvier 2018 à 18h00

Lemonde.fr | Propos recueillis par Frédéric Lemaître

Dans un entretien au « Monde », Stéphane Dudoignon, chercheur au CNRS, analyse ce qu’il qualifie de « révolution ».


  

Crispations entre Paris et BagdadMercredi 27 decembre 2017 à 18h22

Lefigaro.fr | Georges Malbrunot

L’appel à la démilitarisation des milices chiites, lancé par Emmanuel Macron début décembre, a entraîné une protestation du premier ministre irakien Haïdar al-Abadi.


  

Le tremblement de terre au KurdistanMardi 14 novembre 2017 à 18h49

FIKP

Un terrible tremblement de terre de magnitude 7,3 a fait près de 500 morts et des milliers de victimes dans la province de Kermanchah du Kurdistan iranien. Certaines localités du Kurdistan irakien comme Derbendikhan et Halabja ont également été touchées où on déplore 7 morts et des dizaines de blessés.


  

« Ne laissons pas s’éteindre en nous la flamme du Kurdistan »Mardi 7 novembre 2017 à 16h51

LE MONDE.FR | 06.11.2017 à 10h20 | Par un collectif de personnalités françaises issues de la sphère politique et de la société civile.

  • Nul ne semble réaliser que l’Iran met, un peu plus encore, la main sur l’Irak
  • Exigeons l’arrêt des exactions, des pillages, des assassinats ciblés ou collectifs

Des personnalités françaises, parmi lesquelles Anne Hidalgo et Bernard-Henri Lévy, dénoncent, dans une tribune au « Monde », le silence des « grandes puissances démocratiques » face au drame des Kurdes, « ce peuple ami de la France ».


  

AVEC LES KURDES, PLUS QUE JAMAIS !Jeudi 2 novembre 2017 à 15h09

AVEC LES KURDES, PLUS QUE JAMAIS !

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC LE KURDISTAN IRAKIEN

CE JEUDI 2 NOVEMBRE À 20HOO

AU CINÉMA LE SAINT-GERMAIN

Projection du film:
La bataille de Mossoul de Bernard-Henri Lévy

suivie de prises de parole par :
CAROLINE FOUREST, ANNE HIDALGO, le général HAJAR AUMAR ISMAÏL, BERNARD KOUCHNER, BERNARD-HENRI LÉVY, KENDAL NEZAN et MANUEL VALLS

Une soirée sous l'égide de
la revue LA RÈGLE DU JEU, SOS RACISME, L'UEJF,
L'lNSTITUT KURDE DE PARIS et LA FONDATION DANIELLE-MITTERRAND-FRANCE LIBERTÉS.

CINÉMA LE SAINT-GERMAIN
22 RUE GUILLAUME-APOLLINAIRE, 75006 PARIS


  

Qui a trahi le peuple kurde ?Lundi 23 octobre 2017 à 14h33

lejdd.fr | dimanche 22 octobre 2017
PAR BERNARD-HENRI LÉVY

IRAK Le 25 septembre, le Kurdistan autonome a organisé un référendum d'indépendance, s'attirant une violente réplique des forces de Bagdad qui ont repris la quasi-totalité des territoires grignotés par les peshmergas depuis quinze ans

RÉQUISITOIRE Le philosophe dénonce la capitulation des démocraties occidentales qui ont une nouvelle fois abandonné les Kurdes, ce « peuple en trop »


  

Kurdistan: "Le référendum a seulement officialisé l'autonomie"Dimanche 22 octobre 2017 à 16h33

I24news.tv

"Il faut mobiliser l'opinion publique dans les pays occidentaux pour obliger ces Etats à soutenir les Kurdes"

Kendal Nezan, président de l'Institut kurde de Paris, et Hiner Saleem, cinéaste kurde, étaient dimanche les invités d'"Elie sans interdit", venus souligner les paradoxes qui entourent le combat kurde pour l'indépendance.


  

Bernard-Henri Lévy « Elevons la voix en faveur des Kurdes »Mardi 17 octobre 2017 à 16h44

Lemonde.fr - Par BERNARD-HENRI LÉVY

Le philosophe exhorte la communauté internationale à intimer à l'Irak, l'Iran et la Turquie l'ordre de retirer leurs troupes armées des limites du Kurdistan


  

 La Sainte Alliance contre les KurdesVendredi 6 octobre 2017 à 17h57

Liberation.fr - Par Kendal Nezan, Président de l’Institut kurde de Paris

Le référendum du 25 septembre au Kurdistan irakien est un véritable miracle, dans une région en guerre et sous la menace de Daech. Que les pays voisins aient tout tenté pour le contrer n’a rien d’étonnant, dans le chaos environnant. Mais que les démocraties occidentales n’aient pas défendu cette démarche transparente et pacifique est incompréhensible.