Le Haut-Karabakh, nouveau théâtre d’intervention des mercenaires syriens à la solde d’AnkaraVendredi 2 octobre 2020 à 14h19

Lemonde.fr | Par Benjamin Barthe et Madjid Zerrouky

Leur présence sur le terrain, démentie par Bakou et Ankara, est attestée par des témoignages concordants. Ils ont été déployés aux côtés de l’armée azerbaïdjanaise pour combattre les forces arméniennes. « Le Monde » a pu s’entretenir avec deux supplétifs qui s’apprêtent à rejoindre à leur tour le Haut-Karabakh.


  

Haut-Karabakh : l’UE s’inquiète des ingérences turquesVendredi 2 octobre 2020 à 14h16

Lemonde.fr | Par Jean-Pierre Stroobants

Le dossier s’est soudain imposé au menu des discussions entre les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne, jeudi 1er et mardi 2 octobre, à Bruxelles : les violents affrontements, au Haut-Karabakh, entre les forces séparatistes appuyées par l’Arménie et celles de l’Azerbaïdjan, soutenues par la Turquie, risquent de devenir un autre sujet de friction avec Ankara.


  

En Turquie, la justice ordonne l’arrestation de 82 cadres de l’opposition kurdeLundi 28 septembre 2020 à 16h30

Lemonde.fr | Par Jean-François Chapelle

Le parquet d’Ankara accuse les anciens dirigeants du parti kurde HDP d’avoir encouragé des manifestations meurtrières en 2014 pour dénoncer l’offensive de l’organisation Etat islamique contre la ville syrienne de Kobané.


  

P. Franceschi : Lundi 21 septembre 2020 à 14h16

Marianne.net

Alors qu'un rapport de l’ONU dévoile des exactions systématiques dans les régions kurdes occupées par les Turcs en Syrie, Patrice Franceschi, auteur de "Avec les Kurdes", revient sur notre lâcheté vis-à-vis de nos alliés.


  

Syrie : la terreur sous occupation turqueMardi 15 septembre 2020 à 14h03

Lemonde.fr | Allan Kaval

Un rapport de l’ONU dévoile des exactions systématiques dans les régions kurdes occupées par les Turcs en Syrie

Les enquêteurs de la Commission indépendante internationale sur la Syrie décrivent une occupation militaire marquée dans les zones kurdes par des violations organisées des droits humains.


  

Cachez ce saint que je ne saurais voir !Mercredi 26 août 2020 à 15h04

Lecanardenchaine.fr

Comme pour les églises d'Iznik et de Trabzon, transformées en mosquées en 2011 et en 2013, les autorités turques ont -pour l'instant-
décidé de préserver les fresques chrétiennes de la basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, par un jeu d'ombres et de rideaux sur tringles.
Histoire de ne pas trop heurter la communauté internationale.


  

Décès de Jalil GADANI, grand résistant kurdeVendredi 7 août 2020 à 15h09

Nous apprenons avec une grande tristesse le décès de Jalil GADANI, figure de la résistance kurde iranienne, qui a succombé des suites de la COVID-19, le 6 août 2020, à l’âge de 86 ans à l’hôpital de Suleimanieh au Kurdistan.


  

Cent ans après, la revanche d’Erdogan sur le traité de SèvresVendredi 31 juillet 2020 à 14h09

Lemonde.fr | Par Marie Jégo et Allan Kaval

Enquête « 1920-2020 : la mémoire vive des traités de la Grande Guerre » (2/4). Le dépeçage de l’Empire ottoman reste une humiliation pour la Turquie. Le président Erdogan, en déployant ses troupes en Syrie et en Libye, entend rétablir la puissance de son pays.


  

Un sultan agressif qui défie l’Union européenneLundi 27 juillet 2020 à 16h39

lefigaro.fr | par Isabelle LASSERRE | 24/07/2020

LES RÊVES européens d’une Turquie libérale, héritière d’Atatürk et de ses convictions laïques, appartiennent désormais au jardin des illusions. Le projet néo-ottoman de Recep Tayyip Erdogan, le chemin nationaliste, islamiste et autoritaire qu’il emprunte depuis plusieurs années, l’affirmation de ses ambitions néo-impériales autour de la Méditerranée et son combat mené contre la culture occidentale l’ont éloigné de ses ­alliés traditionnels. Le grand perturbateur du Moyen-Orient est, avec la Russie de Vladimir Poutine et la Chine de Xi Jinping, l’un des principaux trublions interna­tionaux.


  

L’aide humanitaire de l’ONU pour la Syrie contrainte d’arriver par un seul point de passageLundi 13 juillet 2020 à 17h08

Le Monde | Par Carrie Nooten | Publié 13/07/2020

Sur pression de la Russie, et après plusieurs jours de tractations, le Conseil de sécurité des Nations unies a réduit encore l’accès des convois d’aide extérieure vers le territoire syrien.