De
au
  

Lundi 6 mai 2019 à 17h58 AFP Le chef historique de la rébellion kurde Abdullah Ocalan, qui purge une peine de prison à vie en Turquie, a rencontré des avocats pour la première fois depuis 2011, ont indiqué ses défenseurs lundi.

  

Lundi 6 mai 2019 à 15h48 AFP Le chef historique de la rébellion kurde Abdullah Ocalan, qui purge une peine de prison à vie en Turquie, a rencontré des avocats pour la première fois depuis 2011, ont indiqué ses défenseurs lundi.

  

Lundi 6 mai 2019 à 15h18 AFP Le chef historique de la rébellion kurde Abdullah Ocalan, qui purge une peine de prison à vie en Turquie, a rencontré des avocats pour la première fois depuis 2011, ont indiqué ses défenseurs lundi.

  

Lundi 6 mai 2019 à 14h58 AFP Le chef historique de la rébellion kurde Abdullah Ocalan, qui purge une peine de prison à vie en Turquie, a rencontré des avocats pour la première fois depuis 2011, ont indiqué ses défenseurs lundi.

  

Lundi 6 mai 2019 à 14h36 AFP Le chef historique de la rébellion kurde Abdullah Ocalan, qui purge une peine de prison à vie en Turquie, a rencontré des avocats pour la première fois depuis 2011, ont indiqué ses défenseurs lundi.

  

Lundi 6 mai 2019 à 14h24 AFP

  

Lundi 6 mai 2019 à 06h34 AFP Les grands-parents de deux enfants retenus avec leur mère jihadiste dans un camp du Kurdistan syrien frappé d'épidémies et de malnutrition, saisissent lundi la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) pour obtenir la condamnation de la France qui refuse de les rapatrier, ont annoncé leurs avocats à l'AFP.

  

Lundi 6 mai 2019 à 04h02 AFP "Si je rencontrais le pape, je lui dirais que je vis comme un chien", s'exclame Dzhumaa Huseyin, un Kurde de Syrie dont l'exode s'est terminée en Bulgarie, le pays le plus pauvre de l'Union européenne.

  

Samedi 4 mai 2019 à 17h00 AFP Trois soldats turcs ont été tués samedi par des obus tirés depuis le nord de l'Irak par des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a annoncé le ministère de la Défense à Ankara.

  

Samedi 4 mai 2019 à 09h49 AFP Le pouvoir syrien a qualifié de "trahison" une conférence organisée par les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance dominée par des combattants kurdes, durant laquelle un haut responsable avait rejeté les accords dits de "réconciliation" généralement imposés par Damas, selon l'agence officielle Sana.