De
au
  

Vendredi 28 decembre 2018 à 10h27 AFP Les forces kurdes ont appelé vendredi le régime syrien à déployer ses troupes dans les régions qu'elles contrôlent dans le nord de la Syrie pour les aider face aux menaces turques d'offensive dans ces secteurs.

  

Vendredi 28 decembre 2018 à 10h11 AFP Les forces kurdes ont appelé vendredi le régime syrien à déployer ses troupes dans les régions qu'elles contrôlent dans le nord de la Syrie pour les aider face aux menaces turques d'offensive dans ces secteurs.

  

Vendredi 28 decembre 2018 à 09h57 AFP

  

Jeudi 27 decembre 2018 à 11h22 AFP Plus de 11.000 personnes ont fui ces deux dernières semaines le dernier réduit du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, a rapporté jeudi une ONG, précisant qu'il s'agissait surtout de familles des jihadistes fuyant l'offensive d'une coalition kurdo-arabe.

  

Mercredi 26 decembre 2018 à 14h38 AFP La justice belge a ordonné mercredi à l'Etat d'organiser le rapatriement de six enfants belges de combattants jihadistes qui sont actuellement retenus avec leurs mères dans un camp de réfugiés contrôlé par les autorités kurdes en Syrie.

  

Mercredi 26 decembre 2018 à 13h23 AFP Des factions armées soutenues par la Turquie dans le nord syrien ont consolidé leurs positions aux abords de Minbej, mais le calme règne dans la région alors qu'Ankara menace de lancer une offensive contre des forces kurdes, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

  

Mardi 25 decembre 2018 à 14h22 AFP Le départ des troupes américaines de Syrie laissera les mains libres à la Turquie pour traquer les partenaires kurdes de Washington dans la lutte antijihadiste mais des doutes subsistent sur la capacité d'Ankara d'"éradiquer" seul le groupe Etat islamique (EI).

  

Mardi 25 decembre 2018 à 12h15 AFP La Turquie a mis en garde mardi la France pour son soutien à une milice kurde en Syrie en première ligne dans la lutte contre les jihadistes et qu'elle entend mettre en déroute dans la foulée du retrait américain annoncé.

  

Mardi 25 decembre 2018 à 09h46 AFP La Turquie a averti mardi qu'il n'était "pas bénéfique" pour la France de maintenir une présence militaire en Syrie pour "protéger" la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), en première ligne dans la lutte antijihadiste.

  

Mardi 25 decembre 2018 à 09h14 AFP La Turquie a averti mardi qu'il n'était "pas bénéfique" pour la France de maintenir une présence militaire en Syrie pour "protéger" la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), en première ligne dans la lutte antijihadiste.