De
au
  

Mardi 15 janvier 2019 à 14h26 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi avoir évoqué avec son homologue américain Donald Trump l'établissement par Ankara d'une "zone de sécurité" en Syrie séparant la frontière turque des territoires aux mains d'une milice kurde.

  

Mardi 15 janvier 2019 à 11h39 AFP La "zone de sécurité" mentionnée par le président américain Donald Trump pour séparer les positions tenues par une milice kurde en Syrie et la frontière turque sera formée par les forces d'Ankara, a déclaré mardi le président Recep Tayyip Erdogan.

  

Mardi 15 janvier 2019 à 11h13 AFP La "zone de sécurité" évoquée par le président américain Donald Trump pour séparer les positions tenues par une milice kurde en Syrie et la frontière turque sera formée par les forces d'Ankara, a déclaré mardi le président Recep Tayyip Erdogan.

  

Mardi 15 janvier 2019 à 00h47 AFP

  

Mardi 15 janvier 2019 à 00h12 AFP Ankara et Washington ont discuté lundi de la création d'une "zone de sécurité" dans le nord de la Syrie, après un nouvel épisode de tensions à propos du sort des milices kurdes YPG.

  

Lundi 14 janvier 2019 à 20h05 AFP Ankara et Washington ont discuté lundi de la création d'une "zone de sécurité" dans le nord de la Syrie, après un nouvel épisode de tensions à propos du sort des milices kurdes YPG.

  

Lundi 14 janvier 2019 à 19h43 AFP Le président américain Donald Trump a appelé lundi, lors d'un échange téléphonique, son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à ne pas "maltraiter les Kurdes", selon un compte-rendu diffusé par la Maison Blanche.

  

Lundi 14 janvier 2019 à 19h31 AFP

  

Lundi 14 janvier 2019 à 19h23 AFP Des députés de différents groupes politiques ont adressé lundi à Emmanuel Macron, à l'initiative de La France insoumise, un appel pour que la France renforce son soutien aux forces kurdes en Syrie et à leurs alliés non kurdes au sein des Forces démocratiques syriennes.

  

Lundi 14 janvier 2019 à 18h43 AFP Abdallah II de Jordanie s'est rendu lundi à Bagdad pour sa première visite depuis dix ans, sur fond de ballet diplomatique en Irak où se sont succédé les chefs de diplomatie de ses deux grands alliés iranien et américain.