De
au
  

Samedi 23 juillet 2016 à 19h44 AFP Le groupe Etat islamique (EI) a ignoré samedi la fin de l'ultimatum que lui avaient lancé deux jours plus tôt des forces arabo-kurdes pour que ses combattants évacuent la ville syrienne de Minbej (nord) où il sont assiégés.

  

Samedi 23 juillet 2016 à 15h11 AFP Le groupe Etat islamique (EI) a ignoré samedi la fin de l'ultimatum que lui avaient lancé deux jours plus tôt des forces arabo-kurdes pour que ses combattants évacuent la ville syrienne de Minbej (nord) où il sont assiégés.

  

Samedi 23 juillet 2016 à 11h47 AFP Des combats opposaient samedi le groupe Etat islamique (EI) à des forces arabo-kurdes près de Minbej, à l'expiration du délai de deux jours que ces dernières ont laissé aux jihadistes pour quitter cette ville du nord de la Syrie.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 22h00 AFP Le Royaume-Uni va doubler le nombre de ses soldats en Irak, soit 500 militaires qui vont contribuer à entraîner les troupes irakiennes et kurdes qui se battent contre le groupe jihadiste Etat islamique, a annoncé mercredi le ministre de la Défense Michael Fallon.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 21h40 AFP Le Royaume-Uni va doubler le nombre de ses soldats en Irak, soit 500 militaires qui vont contribuer à entraîner les troupes irakiennes et kurdes qui se battent contre le groupe jihadiste Etat islamique, a annoncé mercredi le ministre de la Défense Michael Fallon.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 10h12 AFP Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) mène une lutte armée depuis trois décennies dans le sud-est de la Turquie, un conflit qui a coûté plus de 40.000 vies et a repris il y a exactement un an après une trêve.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 09h50 AFP Un an après la reprise des combats, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les forces turques se livrent une lutte sans issue mais d'une violence inédite, semant la mort et la dévastation pour la population civile du Sud-Est.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 08h47 AFP L'armée turque a bombardé des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak pour la première fois depuis le putch avorté contre le président Recep Tayyip Erdogan, tuant 20 militants, a annoncé mercredi l'agence Anadolu.

  

Mercredi 20 juillet 2016 à 08h27 AFP L'armée turque a bombardé des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak pour la première fois depuis le putch avorté contre le régime du président Recep Tayyip Erdogan, tuant 20 militants, a annoncé mercredi l'agence Anadolu.

  

Mardi 19 juillet 2016 à 18h09 AFP Des officiers irakiens ont affirmé mardi que les forces de sécurité kurdes avaient détenu et torturé plusieurs soldats, une accusation susceptible d'entacher la coopération entre les deux parties dans la lutte contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI).