De
au
  

Mercredi 12 decembre 2018 à 20h45 AFP La principale milice kurde de Syrie a réagi mercredi aux menaces d'Ankara de lancer une nouvelle offensive dans le pays en guerre en assurant que toute opération turque affecterait sa propre bataille contre le groupe Etat islamique (EI).

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 20h03 AFP La principale milice kurde de Syrie a réagi mercredi aux menaces d'Ankara de lancer une nouvelle offensive dans le pays en guerre en assurant que toute opération turque affecterait sa propre bataille contre le groupe Etat islamique (EI).

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 17h35 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi le lancement "dans les prochains jours" d'une nouvelle offensive en Syrie contre des milices kurdes, au risque de brouiller davantage ses relations avec leur parrain américain.

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 17h07 AFP L'opposant kurde Selahattin Demirtas s'est dit mercredi victime d'un "procès politique" lors de sa première apparition au tribunal depuis la décision de la Cour européenne des droits de l'homme demandant sa libération, restée lettre morte.

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 15h20 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi le lancement "dans les prochains jours" d'une nouvelle offensive en Syrie contre des milices kurdes, au risque de brouiller davantage ses relations avec leur parrain américain.

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 12h42 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi qu'une opération militaire contre des milices kurdes, considérées comme "terroristes" par Ankara mais soutenues par Washington, serait lancée "dans les prochains jours" en Syrie.

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 11h53 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi qu'une opération militaire contre des milices kurdes, considérées comme "terroristes" par Ankara mais soutenues par Washington, serait lancée "dans les prochains jours" en Syrie.

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 11h41 AFP

  

Mercredi 12 decembre 2018 à 00h40 AFP Le Pentagone a annoncé mardi que les postes d'observation américains dans le nord de la Syrie, censés empêcher toute altercation entre l'armée turque et des combattants kurdes soutenus par Washington, étaient désormais en place, rejetant ainsi une demande formelle d'Ankara.

  

Lundi 10 decembre 2018 à 19h03 AFP Le pouvoir de Damas a accusé lundi les forces américaines, françaises et turques présentes dans le nord de la Syrie de mener des "fouilles archéologiques illégales", selon l'agence de presse syrienne officielle Sana.