De
au
  

Jeudi 11 février 2016 à 12h07 AFP Sept hommes ont été interpellés en flagrant délit à Loon-plage (Nord), près de Dunkerque, après avoir agressé dans la nuit de mercredi à jeudi quatre migrants, des Kurdes irakiens, a-t-on appris auprès du parquet de Dunkerque.

  

Jeudi 11 février 2016 à 07h50 AFP Les locaux à Istanbul de deux journaux proches du gouvernement islamo-conservateur, Yeni Safak et Yeni Akit, ont été attaqués par des inconnus dans la nuit de mercredi à jeudi et la police soupçonne les militants kurdes, ont rapporté les médias.

  

Jeudi 11 février 2016 à 01h23 AFP Les grandes puissances vont tenter jeudi de discuter d'une improbable solution au conflit syrien, malgré la poursuite de l'implacable offensive du régime de Damas et son allié russe, qui a fait des centaines de morts et provoqué un exode massif.

  

Jeudi 11 février 2016 à 00h53 AFP Les forces kurdes, soutenues par des groupes arabes rebelles, se sont emparées mercredi dans la province d'Alep (nord de la Syrie) d'une base aérienne stratégique qui était contrôlée par des islamistes, a annoncé une ONG.

  

Mercredi 10 février 2016 à 23h56 AFP Les Kurdes, soutenus par des groupes arabes rebelles, se sont emparés mercredi d'une base aérienne stratégique dans la province d'Alep (nord de la Syrie) contrôlée par des islamistes, a annoncé une ONG.

  

Mercredi 10 février 2016 à 23h46 AFP

  

Mercredi 10 février 2016 à 23h16 AFP Les Kurdes, soutenus par des groupes arabes rebelles, se sont emparés mercredi de la plus grande partie d'une importante base aérienne et de la ville voisine dans la province d'Alep (nord de la Syrie), contrôlées par des islamistes, a annoncé une ONG.

  

Mercredi 10 février 2016 à 22h50 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a encore haussé le ton mercredi pour dénoncer en termes très virulents le soutien militaire des Etats-Unis à ses ennemis kurdes de Syrie, au risque de provoquer une crise entre les deux alliés.

  

Mercredi 10 février 2016 à 17h47 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan a encore haussé le ton mercredi pour dénoncer en termes très virulents le soutien militaire des Etats-Unis à ses ennemis kurdes de Syrie, au risque de provoquer une crise entre les deux alliés.

  

Mercredi 10 février 2016 à 16h55 AFP Une délégation de Kurdes syriens a ouvert mercredi un bureau de représentation à Moscou, un choix symbolique à l'heure où le Kremlin cherche à les inclure dans les négociations de paix sur la Syrie malgré l'opposition d'Ankara.