De
au
  

Jeudi 20 decembre 2018 à 16h43 AFP Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), qui avaient conquis en 2014 de vastes secteurs en Syrie, ont été laminés par de multiples offensives, du régime mais aussi d'une coalition kurdo-arabe soutenue par Washington, et ne tient plus sous son contrôle que quelques poches dans le désert.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 15h02 AFP Les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance kurdo-arabe soutenue par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, ont dit jeudi leur intention de poursuivre l'offensive contre l'EI dans l'est de la Syrie en dépit de la décision de Washington de retirer ses troupes.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 14h26 AFP Les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance kurdo-arabe soutenue par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, ont dit jeudi leur intention de poursuivre l'offensive contre l'EI dans l'est de la Syrie en dépit de la décision de Washington de retirer ses troupes.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 14h08 AFP

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 11h13 AFP Le retrait des troupes américaines de Syrie annoncé par le président Donald Trump donnera la chance au groupe Etat islamique (EI) de se reconstruire, a prévenu jeudi une force dominée par les Kurdes qui combat les jihadistes sur le terrain.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 10h51 AFP Le retrait des troupes américaines de Syrie annoncé par le président Donald Trump donnera la chance au groupe Etat islamique (EI) de se reconstruire, a prévenu jeudi une force dominée par les Kurdes qui combat les jihadistes sur le terrain.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 10h33 AFP

  

Mercredi 19 decembre 2018 à 21h09 AFP Le président des Etats-Unis Donald Trump a ordonné le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie, estimant avoir atteint son objectif: "vaincre" le groupe Etat islamique (EI) dans ce pays déchiré par la guerre.

  

Mercredi 19 decembre 2018 à 15h38 AFP Les Etats-Unis se préparent à retirer leurs militaires de Syrie, où ils étaient déployés pour combattre le groupe Etat islamique aux côtés des Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde, selon plusieurs médias américains.

  

Lundi 17 decembre 2018 à 14h00 AFP Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit lundi déterminé à "se débarrasser" des milices kurdes dans le nord la Syrie si leur parrain américain ne les contraignait pas à s'en retirer.