De
au
  

Vendredi 13 octobre 2017 à 11h38 AFP Les forces du gouvernement irakien ont lancé vendredi des opérations militaires dans la province pétrolière de Kirkouk pour reprendre aux combattants kurdes (peshmergas) les positions qu'ils occupent depuis trois ans dans cette région pétrolière du nord de l'Irak que revendique le Kurdistan autonome.

  

Vendredi 13 octobre 2017 à 10h41 AFP Bagdad a lancé vendredi des opérations militaires dans la province de Kirkouk, a indiqué à l'AFP un général sur place, tandis qu'un responsable du Kurdistan irakien autonome annonçait que les Kurdes se préparaient à défendre leurs positions dans la région pétrolière qu'ils revendiquent.

  

Vendredi 13 octobre 2017 à 10h12 AFP Les forces du gouvernement irakien ont lancé vendredi des opérations militaires dans la province septentrionale de Kirkouk, que la région autonome du Kurdistan dispute à Bagdad, a indiqué à l'AFP un général de l'armée alors que les Kurdes se disaient prêts pour se défendre.

  

Vendredi 13 octobre 2017 à 09h45 AFP Des milliers de combattants kurdes d'Irak étaient vendredi en alerte pour "se défendre quel qu'en soit le prix" face à un éventuel assaut des forces progouvernementales dans la province septentrionale pétrolière de Kirkouk, a indiqué un conseiller du président kurde Massoud Barzani.

  

Vendredi 13 octobre 2017 à 09h29 AFP

  

Vendredi 13 octobre 2017 à 07h00 AFP Le gouvernement du Kurdistan irakien (KRG) a affirmé vendredi que les forces irakiennes s'apprêtaient à reprendre militairement les champs de pétrole de la région de Kirkouk, que se disputent Bagdad et Erbil.

  

Jeudi 12 octobre 2017 à 15h19 AFP Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a démenti jeudi des préparatifs en vue d'une attaque contre des positions kurdes, information qui avait poussé les forces kurdes à couper préventivement des routes.

  

Jeudi 12 octobre 2017 à 13h23 AFP Entre 300 et 400 jihadistes du groupe Etat islamique (EI) se trouvent actuellement dans la ville syrienne de Raqa que des forces kurdo-arabes tentent de s'emparer complètement, a affirmé jeudi la coalition internationale.

  

Jeudi 12 octobre 2017 à 12h54 AFP Les Kurdes ont brièvement érigé jeudi des barrages entre leur région et Mossoul, après avoir fait état d'une mobilisation de troupes irakiennes face à leurs positions, symbole de la guerre des nerfs entre Bagdad et la région autonome après le référendum d'indépendance.

  

Jeudi 12 octobre 2017 à 11h22 AFP Les combattants kurdes ont levé les barrages érigés quelques heures plus tôt sur les deux principales routes reliant le Kurdistan et Mossoul, dans le nord de l'Irak, a affirmé à l'AFP un haut responsable militaire kurde.