De
au
  

Lundi 26 novembre 2018 à 06h18 AFP Sur le plateau de jeu en bois orné de symboles de l'ancienne Mésopotamie, Hochmand Mouafaq avance son pion d'autant de cases que l'indique le dé triangulaire: cet artisan kurde est l'un des premiers à accomplir ces gestes depuis des millénaires en Irak.

  

Dimanche 25 novembre 2018 à 18h20 AFP Plusieurs centaines de femmes ont manifesté dimanche à Qamichli, ville dominée par les Kurdes dans le nord-est de la Syrie en guerre, lors de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, a constaté un correspondant de l'AFP.

  

Samedi 24 novembre 2018 à 20h59 AFP Au moins 47 combattants d'une force kurdo-arabe soutenue par la coalition antijihadistes emmenée par Washington ont été tués vendredi et samedi dans des contre-attaques du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, selon une ONG.

  

Samedi 24 novembre 2018 à 19h54 AFP Au moins 47 combattants d'une force kurdo-arabe soutenue par la coalition antijihadistes emmenée par Washington ont été tués depuis vendredi dans des contre-attaques du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, selon un nouveau bilan fourni samedi par une ONG.

  

Samedi 24 novembre 2018 à 19h36 AFP Au moins 47 combattants d'une force kurdo-arabe soutenue par la coalition antijihadistes emmenée par Washington ont été tués en deux jours dans des contre-attaques du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, selon un nouveau bilan fourni samedi par une ONG.

  

Samedi 24 novembre 2018 à 15h37 AFP Au moins 24 combattants d'une force kurdo-arabe soutenue par la coalition antijihadistes emmenée par Washington ont été tués depuis vendredi par le groupe Etat islamique (EI), dans l'est de la Syrie, a indiqué samedi une ONG.

  

Samedi 24 novembre 2018 à 10h54 AFP La Turquie a vivement critiqué samedi la mise en place par les Etats-Unis de postes d'observation dans le nord de la Syrie visant à empêcher toute altercation entre l'armée turque et des combattants kurdes soutenus par Washington.

  

Vendredi 23 novembre 2018 à 15h52 AFP La Turquie a estimé vendredi que l'Union européenne avait "un peu dépassé les bornes" en appelant à la libération d'un opposant kurde du président Recep Tayyip Erdogan écroué depuis plus de deux ans.

  

Vendredi 23 novembre 2018 à 09h58 AFP La Turquie a estimé vendredi que l'Union européenne avait "un peu dépassé les bornes" en appelant à la libération d'un opposant kurde du président Recep Tayyip Erdogan écroué depuis plus de deux ans.

  

Vendredi 23 novembre 2018 à 09h35 AFP La Turquie a estimé vendredi que l'Union européenne avait "un peu dépassé les bornes" en appelant à la libération d'un opposant kurde du président Recep Tayyip Erdogan écroué depuis plus de deux ans.