De
au
  

Vendredi 21 decembre 2018 à 12h14 AFP

  

Vendredi 21 decembre 2018 à 08h50 AFP La coalition anti-Daech au Levant "a un travail à finir" malgré "la décision lourde" prise par le président Trump de retirer ses quelque 2.000 hommes de Syrie, a estimé vendredi la ministre française des Armées Florence Parly.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 18h36 AFP Martelant que les Etats-Unis n'avaient pas vocation à être le "gendarme du Moyen-Orient", Donald Trump a défendu jeudi avec force le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie, laissant le champ libre à la Russie qui ne cache pas sa satisfaction.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 17h58 AFP La décision américaine de retirer ses troupes du nord de la Syrie ouvre un boulevard à la Turquie pour mettre à exécution ses menaces de nouvelle offensive contre les forces kurdes, contraintes de se retourner vers le régime, selon des experts.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 17h28 AFP

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 16h43 AFP Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), qui avaient conquis en 2014 de vastes secteurs en Syrie, ont été laminés par de multiples offensives, du régime mais aussi d'une coalition kurdo-arabe soutenue par Washington, et ne tient plus sous son contrôle que quelques poches dans le désert.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 15h02 AFP Les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance kurdo-arabe soutenue par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, ont dit jeudi leur intention de poursuivre l'offensive contre l'EI dans l'est de la Syrie en dépit de la décision de Washington de retirer ses troupes.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 14h26 AFP Les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance kurdo-arabe soutenue par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, ont dit jeudi leur intention de poursuivre l'offensive contre l'EI dans l'est de la Syrie en dépit de la décision de Washington de retirer ses troupes.

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 14h08 AFP

  

Jeudi 20 decembre 2018 à 11h13 AFP Le retrait des troupes américaines de Syrie annoncé par le président Donald Trump donnera la chance au groupe Etat islamique (EI) de se reconstruire, a prévenu jeudi une force dominée par les Kurdes qui combat les jihadistes sur le terrain.