De
au
  

Lundi 21 mars 2016 à 14h46 AFP Le représentant des Kurdes syriens à Moscou a défendu lundi la proclamation d'une région fédérale kurde dans le nord de la Syrie, un projet qui suscite autant l'opposition du régime de Damas que des rebelles syriens.

  

Lundi 21 mars 2016 à 12h24 AFP La Turquie est confrontée à "l'une des plus grandes vagues de terrorisme de son histoire", a affirmé lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a promis de sévir contre les rebelles kurdes et le groupe Etat islamique (EI) après les dernières attaques.

  

Lundi 21 mars 2016 à 11h52 AFP Le président turc islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a mis en doute lundi la "sincérité" des pays de l'Union européenne dans le combat contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et dénoncé leur "hypocrisie" en la matière.

  

Lundi 21 mars 2016 à 11h37 AFP

  

Lundi 21 mars 2016 à 11h36 AFP La Turquie est confrontée à "l'une des plus grandes vagues de terrorisme de son histoire", a affirmé lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a promis de sévir contre les rebelles kurdes et le groupe de l'Etat islamique (EI) après les dernières attaques.

  

Lundi 21 mars 2016 à 10h43 AFP La Ligue arabe a rejeté lundi la proclamation par les Kurdes de Syrie d'une région fédérale dans le nord du pays en guerre, estimant que de tels "appels séparatistes portaient atteinte à l'unité de la Syrie".

  

Dimanche 20 mars 2016 à 19h24 AFP Les autorités turques ont mis en cause dimanche le groupe Etat islamique (EI) dans l'attentat suicide qui a tué quatre touristes étrangers à Istanbul, dernier en date d'une série d'attaques meurtrières qui ont placé le pays en état d'alerte maximale.

  

Dimanche 20 mars 2016 à 15h21 AFP La police turque a dispersé sans ménagement dimanche à Istanbul des centaines de personnes qui voulaient célébrer le Nouvel an kurde malgré une interdiction de rassemblement du gouverneur local, a constaté un journaliste de l'AFP.

  

Dimanche 20 mars 2016 à 15h05 AFP Les autorités turques ont mis en cause dimanche le groupe Etat islamique (EI) dans l'attentat suicide qui a tué quatre touristes étrangers sur une célèbre avenue d'Istanbul, deuxième attaque meurtrière à frapper le pays en moins d'une semaine.

  

Dimanche 20 mars 2016 à 13h43 AFP Les autorités turques ont mis en cause dimanche le groupe Etat islamique (EI) dans l'attentat suicide qui a tué quatre touristes étrangers sur une célèbre avenue d'Istanbul, deuxième attaque meurtrière à frapper le pays en moins d'une semaine.