De
au
  

Lundi 12 octobre 2015 à 17h15 AFP Les autorités turques ont désigné lundi le groupe Etat islamique (EI) comme le suspect numéro 1 de l'attentat suicide d'Ankara, qui a tué au moins 97 personnes et suscité un nouveau vent de fronde contre le régime du président Recep Tayyip Erdogan.

  

Lundi 12 octobre 2015 à 12h57 AFP Deux policiers turcs accusés d'avoir profané le cadavre d'un rebelle kurde tué lors d'affrontements dans le sud-est de la Turquie, suscitant une vague d'indignation, ont été démis de leurs fonctions, a annoncé lundi le ministère turc de l'Intérieur.

  

Lundi 12 octobre 2015 à 12h37 AFP Les autorités turques ont désigné lundi le groupe Etat islamique (EI) comme suspect numéro 1 de l'attentat d'Ankara et maintenu les législatives anticipées pour le 1er novembre, malgré les fortes tensions qui traversent le pays.

  

Lundi 12 octobre 2015 à 11h19 AFP La principale milice kurde et des groupes rebelles arabes qui combattaient ensemble depuis longtemps ont décidé de formaliser leur alliance au sein d'une coalition qui s'intitule les Forces démocratiques syriennes (FDS).

  

Lundi 12 octobre 2015 à 10h10 AFP Le Prix Nobel de littérature 2006 Orhan Pamuk critique vivement le président turc Recep Tayyip Erdogan, qu'il accuse de "calcul" vis-à-vis des Kurdes, au lendemain de l'attentat d'Ankara, dans une interview lundi au quotidien italien La Repubblica.

  

Lundi 12 octobre 2015 à 05h04 AFP L'opposition prokurde intensifie ses attaques contre le président Recep Tayyip Erdogan, qu'elle accuse d'être responsable de l'attentat d'Ankara, le plus meurtrier de l'histoire de la Turquie, à trois semaines des élections législatives.

  

Dimanche 11 octobre 2015 à 23h19 AFP Des milliers de personnes ont défilé dimanche à Ankara pour conspuer le président Recep Tayyip Erdogan au lendemain de l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la Turquie, qui a fait au moins 97 morts à trois semaines des élections législatives.

  

Dimanche 11 octobre 2015 à 22h55 AFP Gorran, parti d'opposition dans le Kurdistan irakien, a annoncé dimanche que ses principaux dirigeants avaient été sommés de quitter Erbil, capitale de cette région autonome du nord de l'Irak, par le parti du président en exercice Massoud Barzani.

  

Dimanche 11 octobre 2015 à 20h01 AFP Ils sont là, venus des quatre coins de la Turquie pour récupérer ce qu'il reste de leurs proches. Réunies dans la cour d'une morgue d'Ankara, les familles des victimes de l'attentat peinent encore à réaliser ce qui vient de se jouer dans la capitale turque.

  

Dimanche 11 octobre 2015 à 19h59 AFP Plusieurs milliers de personnes, kurdes en majorité, ont manifesté dimanche en France, au lendemain de l'attentat meurtrier d'Ankara, pour dénoncer la "politique de guerre" du régime turc.