De
au
  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h44 AFP De difficiles négociations sur l'avenir de la Syrie se poursuivent jeudi à Genève dans un contexte compliqué par l'annonce d'une région fédérale kurde dans le nord du pays, et des déclarations musclées du président russe sur la possibilité de renvoyer ses avions "en quelques heures" dans le ciel syrien.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h36 AFP Les Kurdes qui ont annoncé jeudi l'établissement d'une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord de la Syrie sont un peuple d'origine indo-européenne de 25 à 35 millions de personnes, installé principalement dans quatre pays (Turquie, Iran, Irak, Syrie).

  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h33 AFP

  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h32 AFP Un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué jeudi l'attentat-suicide meurtrier qui a visé il y a quatre jours le centre d'Ankara, dans un climat de tensions alimenté par de nouvelles menaces d'attaques.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h26 AFP Les Kurdes de Syrie ont annoncé jeudi l'établissement d'une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord du pays, ont annoncé des responsables à l'AFP.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 12h08 AFP Les Kurdes de Syrie ont annoncé jeudi l'établissement d'une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord du pays, ont annoncé des responsables à l'AFP.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 10h38 AFP Un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué jeudi l'attentat-suicide meurtrier qui a visé il y a quatre jours le centre d'Ankara, dans un climat de craintes de nouvelles attaques et de dérapage du conflit kurde.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 10h36 AFP Un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué jeudi l'attentat-suicide meurtrier qui a visé il y a quatre jours le centre d'Ankara, dans un climat de craintes de nouvelles attaques et de dérapage du conflit kurde.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 09h26 AFP Un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), a revendiqué jeudi l'attentat à la voiture piégée qui a fait 35 morts dimanche soir en plein centre d'Ankara.

  

Jeudi 17 mars 2016 à 09h20 AFP Un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), a revendiqué jeudi l'attentat à la voiture piégée qui a fait 35 morts dimanche soir en plein centre d'Ankara.