De
au
  

Mercredi 27 juillet 2016 à 13h22 AFP Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat dévastateur qui a fait mercredi au moins 44 morts dans la ville syrienne à majorité kurde de Qamichli (nord-est).

  

Mercredi 27 juillet 2016 à 12h04 AFP Au moins 44 personnes ont été tuées et 140 blessées mercredi dans deux explosions provoquées par un attentat contre les forces kurdes dans la ville syrienne de Qamichli (nord-est), non loin de la frontière turque, selon un nouveau bilan des autorités.

  

Mercredi 27 juillet 2016 à 11h46 AFP Au moins 44 personnes sont mortes et 140 ont été blessées dans un attentat ayant visé des bâtiments de la sécurité kurde mercredi dans la ville syrienne de Qamichli (nord-est), non loin de la frontière turque, selon un nouveau bilan des médias officiels.

  

Mercredi 27 juillet 2016 à 11h08 AFP Au moins 31 personnes sont mortes et 170 ont été blessées dans deux attentats ayant visé les forces kurdes mercredi dans un secteur de la ville syrienne de Qamichli (nord-est), non loin de la frontière turque, selon un bilan des médias officiels.

  

Mercredi 27 juillet 2016 à 10h40 AFP Quatorze personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans deux attentats qui ont secoué mercredi matin la ville syrienne à majorité kurde de Qamichli, non loin de la frontière turque, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

  

Mercredi 27 juillet 2016 à 10h20 AFP Deux attentats meurtriers ont secoué mercredi matin la ville syrienne de Qamichli (nord-est), à majorité kurde, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) faisant état de morts et de blessés.

  

Mardi 26 juillet 2016 à 09h08 AFP Le putsch raté du 15 juillet laisse l'armée turque humiliée et saignée à blanc au moment où elle est confrontée à la guérilla kurde et à la lutte contre l'organisation Etat islamique (EI).

  

Samedi 23 juillet 2016 à 20h06 AFP Quelques milliers de militants prokurdes se sont rassemblés samedi à Istanbul, pour dire leur opposition aux putschistes mais aussi à l'état d'urgence décrété par le président Recep Tayyip Erdogan, ont constaté des journalistes de l'AFP.

  

Samedi 23 juillet 2016 à 19h44 AFP Le groupe Etat islamique (EI) a ignoré samedi la fin de l'ultimatum que lui avaient lancé deux jours plus tôt des forces arabo-kurdes pour que ses combattants évacuent la ville syrienne de Minbej (nord) où il sont assiégés.

  

Samedi 23 juillet 2016 à 15h11 AFP Le groupe Etat islamique (EI) a ignoré samedi la fin de l'ultimatum que lui avaient lancé deux jours plus tôt des forces arabo-kurdes pour que ses combattants évacuent la ville syrienne de Minbej (nord) où il sont assiégés.