De
au
  

Vendredi 29 septembre 2017 à 16h33 AFP De nombreux étrangers se sont empressés vendredi de quitter le Kurdistan irakien, juste avant la suspension sine die des vols internationaux, décrétée par le pouvoir à Bagdad en représailles au référendum sur l'indépendance dans cette région autonome.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 15h42 AFP L'interdiction de voler à partir et vers les aéroports du Kurdistan irakien ne concerne pas les vols humanitaires, militaires et diplomatiques, a affirmé vendredi la directrice de l'aéroport international d'Erbil.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 15h33 AFP L'interdiction de voler à partir et vers les aéroports du Kurdistan irakien ne concerne pas les vols humanitaires, militaires et diplomatiques, a affirmé vendredi la directrice de l'aéroport international d'Erbil.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 15h04 AFP L'interdiction de voler à partir et vers les aéroports du Kurdistan irakien ne concerne pas les vols humanitaires, militaires et diplomatiques, a affirmé vendredi à la presse la directrice de l'aéroport international d'Erbil.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 14h43 AFP Les étrangers se pressaient vendredi dans les aéroports d'Erbil et de Souleimaniyeh, quelques heures avant l'arrêt des vols internationaux depuis et vers le Kurdistan irakien, imposé par Bagdad en représailles au référendum d'indépendance dans cette région.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 14h39 AFP L'interdiction de voler à partir et vers les aéroports du Kurdistan irakien ne concerne pas les vols humanitaires, militaires et diplomatiques, a affirmé vendredi à la presse la directrice de l'aéroport international d'Erbil, Talar Faiq Saleh.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 14h28 AFP

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 14h16 AFP Les étrangers se pressaient vendredi dans les aéroports d'Erbil et de Souleimaniyeh, quelques heures avant l'arrêt des vols internationaux depuis et le Kurdistan irakien, imposé par Bagdad en représailles au référendum d'indépendance dans cette région.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 13h14 AFP Les étrangers se pressaient vendredi dans les aéroports d'Erbil et de Souleimaniyeh, quelques heures avant l'arrêt des vols internationaux depuis et le Kurdistan irakien, imposé par Bagdad en réponse au référendum d'indépendance dans cette région.

  

Vendredi 29 septembre 2017 à 04h01 AFP Washington a appelé les deux parties au "calme" et au "dialogue", alors qu'un blocus aérien devait commencer à toucher le Kurdistan irakien vendredi, Erbil refusant d'obéir à Bagdad après le "oui" massif de ses citoyens au référendum sur l'indépendance.