De
au
  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h45 AFP Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé lundi les d'Etats-Unis d'encourager le séparatisme kurde avec son projet d'entraîner une "force" composée notamment de combattants kurdes dans le nord de la Syrie.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h29 AFP

  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h25 AFP L'armée turque et des groupes alliés parmi les rebelles syriens ont lancé samedi une offensive baptisée "Rameau d'olivier" contre la région d'Afrine, située dans le nord de la Syrie et contrôlée par une puissante milice kurde.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h21 AFP Les Kurdes ont été invités au Congrès de paix pour la Syrie, prévu le 30 janvier dans la station balnéaire russe de Sotchi, a annoncé lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov malgré les réticences exprimés par la Turquie à ce sujet.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h13 AFP

  

Lundi 22 janvier 2018 à 11h07 AFP L'armée turque et des groupes alliés parmi les rebelles syriens ont lancé samedi une offensive baptisée "Rameau d'olivier" contre la région d'Afrine, située dans le nord de la Syrie et contrôlée par une puissante milice kurde.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 10h37 AFP Les autorités turques ont arrêté lundi 24 personnes soupçonnées d'avoir fait de la "propagande terroriste" sur les réseaux sociaux contre l'offensive que mène Ankara contre une milice kurde en Syrie.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 09h54 AFP L'artillerie d'Ankara a pilonné lundi des positions de la milice YPG au troisième jour de l'offensive sur l'enclave kurde syrienne d'Afrine, et des dizaines de mandats d'arrêt ont été émis en Turquie en lien avec l'opération pour "propagande terroriste"

  

Lundi 22 janvier 2018 à 08h53 AFP Les autorités turques ont émis lundi des mandats d'arrêt contre 35 personnes soupçonnées de faire de la "propagande terroriste" sur les réseaux sociaux contre l'offensive que mène Ankara contre une milice kurde en Syrie.

  

Lundi 22 janvier 2018 à 04h06 AFP Des chars et de l'infanterie turcs ont pénétré dimanche dans le nord de la Syrie pour en déloger une milice kurde, tandis que des roquettes se sont abattues sur des villes turques frontalières et que Washington appelait Ankara à la retenue.