De
au
  

Jeudi 8 février 2018 à 23h04 AFP Deux jihadistes britanniques du groupe Etat islamique, complices de "Jihadi John", ont été capturés en Syrie par une force arabo-kurde alliée de Washington, a rapporté jeudi un responsable militaire américain.

  

Jeudi 8 février 2018 à 18h34 AFP Le pouvoir syrien a qualifié jeudi de "crime de guerre" les frappes de la coalition antijihadiste menée par Washington qui ont tué au moins 100 combattants prorégime dans la province de Deir Ezzor, en riposte à une attaque contre le QG d'une coalition arabo-kurde soutenue par Washington.

  

Jeudi 8 février 2018 à 08h26 AFP La Turquie s'est élevée jeudi contre des déclarations qu'elle a qualifiées de "maladroites et infondées" du chef de la diplomatie française mettant en garde Ankara contre toute mort de civils lors de son offensive en Syrie.

  

Mercredi 7 février 2018 à 17h01 AFP Une vaste opération pour déloger des jihadistes du groupe État islamique (EI) encore présents sur le territoire irakien a commencé mercredi dans une région désertique aux confins des provinces de Salaheddine et Kirkouk (nord-est), ont annoncé des forces armées.

  

Mercredi 7 février 2018 à 12h29 AFP Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a mis en garde mercredi la Turquie contre toute mort de civils dans son offensive en cours contre une milice kurde en Syrie.

  

Mercredi 7 février 2018 à 10h14 AFP Une vaste opération pour déloger des jihadistes du groupe État islamique (EI) encore présents, a commencé mercredi dans une région désertique aux confins des provinces de Salaheddine et de Kirkouk, dans le nord-est de l'Irak, a annoncé un communiqué militaire.

  

Mercredi 7 février 2018 à 09h12 AFP

  

Mardi 6 février 2018 à 16h39 AFP Les autorités de la région autonome kurde d'Irak ont annoncé mardi détenir quelque 4.000 jihadistes du groupe Etat islamique (EI), dont des étrangers.

  

Mardi 6 février 2018 à 15h35 AFP Les autorités de la région autonome kurde d'Irak ont annoncé mardi détenir 4.000 jihadistes du groupe Etat islamique (EI), dont des étrangers.

  

Mardi 6 février 2018 à 15h21 AFP Des centaines de personnes, arrivées dans la nuit à Afrine depuis les régions kurdes du nord-est de la Syrie, ont manifesté mardi pour exprimer leur solidarité avec les habitants de l'enclave kurde, cible d'une offensive turque.