De
au
  

Jeudi 4 janvier 2018 à 09h38 AFP Les femmes jihadistes françaises arrêtées dans le "Kurdistan syrien" seront "jugées là-bas" si les "institutions judiciaires sont en capacité d'assurer un procès équitable" avec des "droits de la défense respectés", a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

  

Jeudi 4 janvier 2018 à 09h11 AFP Les femmes jihadistes françaises arrêtées dans le "Kurdistan syrien" seront "jugées là-bas" si les "institutions judiciaires sont en capacité d'assurer un procès équitable" avec des "droits de la défense respectés", a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux.

  

Mercredi 3 janvier 2018 à 19h56 AFP Emilie König, figure de la mouvance jihadiste française détenue par les forces kurdes en Syrie, demande son rapatriement aux autorités françaises, "qui ont l'obligation de la juger", a déclaré mercredi à l'AFP son avocat.

  

Mercredi 3 janvier 2018 à 19h26 AFP Trois agents des services de renseignement iraniens ont été tués mercredi dans des affrontements avec rebelles kurdes iraniens dans une région de l'ouest de l'Iran, a rapporté l'agence Mehr.

  

Mercredi 3 janvier 2018 à 18h07 AFP Une jihadiste française, arrêtée par les forces kurdes en Syrie, a demandé à Emmanuel Macron son transfert en France avec ses deux enfants pour "répondre de ses actes", a-t-on appris mercredi auprès de son avocate.

  

Mercredi 3 janvier 2018 à 17h35 AFP Une jihadiste française, arrêtée par les forces kurdes en Syrie, a demandé à Emmanuel Macron son transfert en France avec ses deux enfants pour "répondre de ses actes", a-t-on appris mercredi auprès de son avocate.

  

Mardi 2 janvier 2018 à 22h21 AFP Elle a joué un rôle important de propagandiste et de recruteuse sur les réseaux sociaux pour le groupe Etat islamique (EI): figure de la mouvance jihadiste française, Emilie König, 33 ans, a été arrêtée par les forces kurdes en Syrie, selon sa mère.

  

Mardi 2 janvier 2018 à 11h57 AFP Les trois poste-frontières entre l'Iran et l'Irak situés dans la région autonome du Kurdistan irakien (nord) sont désormais tous opérationnels après la réouverture mardi de deux d'entre eux, ont annoncé des responsables kurdes et iraniens.

  

Vendredi 29 decembre 2017 à 18h33 AFP Le ministre américain de la Défense Jim Mattis a prévenu vendredi le président syrien que lancer une offensive contre les forces kurdes syriennes soutenues par les Etats-Unis, récemment qualifiées de traitres par Bachar al-Assad, "serait une erreur".

  

Vendredi 29 decembre 2017 à 18h15 AFP Le ministre américain de la Défense Jim Mattis a prévenu vendredi le président syrien que lancer une offensive contre les forces kurdes syriennes soutenues par les Etats-Unis, récemment qualifiées de traitres par Bachar al-Assad, "serait une erreur".