De
au
  

Mardi 17 octobre 2017 à 10h03 AFP Les troupes irakiennes se sont emparées mardi des deux plus grands champs pétroliers de la région de Kirkouk, après le retrait des forces kurdes, a annoncé la police fédérale.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h54 AFP Une alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington a annoncé mardi avoir repris l'hôpital de Raqa, l'un des derniers réduits du groupe Etat islamique (EI) dans cette ville du nord syrien.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h53 AFP Les forces irakiennes ont annoncé mardi avoir pris le contrôle de la ville de Sinjar, fief de la minorité yazidie persécutée par les jihadistes dans le nord-ouest de l'Irak, après le retrait "sans violence" des combattants kurdes.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h49 AFP

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h35 AFP Deux soldats turcs ont été tués lundi soir dans une embuscade attribuée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, portant à quatre le nombre de militaires turcs morts en une journée dans cette région, a annoncé mardi l'état-major.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h25 AFP Une alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington a annoncé mardi avoir repris l'hôpital de Raqa, l'un des derniers réduits du groupe Etat islamique (EI) dans cette ville du nord syrien.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h19 AFP Les forces irakiennes ont annoncé mardi avoir repris le contrôle de la ville de Sinjar, fief de la minorité yézidie persécutée par le groupe Etat islamique (EI) dans le nord-ouest de l'Irak, après le retrait "sans violence" des combattants kurdes.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 09h06 AFP

  

Mardi 17 octobre 2017 à 06h43 AFP Les forces irakiennes ont largement repris le contrôle de la province de Kirkouk, sans combattre ou presque face à des peshmergas victimes des divisions entre les deux grands partis kurdes, mais l'"inquiétude" est de mise à Washington, qui a appelé au calme.

  

Mardi 17 octobre 2017 à 04h21 AFP En 24 heures, les forces irakiennes ont repris pied dans la province de Kirkouk, investissant le siège du gouvernorat et un champ pétrolier, le tout sans combattre ou presque face à des peshmergas victimes des divisions entre les deux grands partis kurdes.