Publications

N° 1 N° 2 N° 3 N° 4 N° 5 N° 6 N° 7 N° 8
fevrier 2000 novembre 2000 octobre 2001 juin 2002 fevrier 2003 janvier 2004 mai 2005 septembre 2006
Hors séries
HS I - avril 2004 HS II - mars 2006 HS III - juin 2007



Études kurdes

N° VI - Janvier 2004

Un événement important dans l'histoire du mouvement national kurde se produisit au printemps 1927 dans les pays sous mandat français : la fondation de l'organisation kurde, le Khoyboun, à Beyrouth. La naissance de l'organisation politique kurde fut le point de départ du rapprochement kurdo-arménien qui s'étendit aussitôt dans la région de la Haute-Djézireh où la politique de peuplement entamée par les autorités françaises avait donné naissance à un nouvel espace de coexistence entre plusieurs groupements ethniques aux prises avec les mêmes difficultés politiques et identitaires.

En effet, quelques jours après la fin de son congrès fondateur, le 29 octobre 1927, le comité Khoyboun signait à Beyrouth, avec le parti politique arménien, Tachnagtsoutioun « un traité politique et militaire ». Ainsi s'amorçait officiellement la coopération entre deux partis politiques kurde et arménien, dont le principal terrain d'action commune allait devenir la Haute-Djézireh.

Téléchargement - N° 6 - Format PDF  

ETUDES


DOCUMENT-ARCHIVES


COMPTES RENDUS


CHRONOLOGIE
Conseil scientifique : Comité de rédaction : Equipe éditoriale :
La revue Études Kurdes est honorée
d'une subvention du ministère de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie.

Éditeurs :
Fondation-Institut kurde de Paris
106, rue La Fayette
F-75010 Paris
institutkurde.org
Editions l'Harmattan
7, rue de l'Ecole Polytechnique
F-75005 Paris
editions-harmattan.fr


Première et quatrième de couverture :
Publication de Hoyboun, Le Caire, 1930.
© L'Harmattan 2004 - ISBN 2-7475-5656-5
mise-en-page & conception : Sacha Ilitch / fikp