De
au
  

Samedi 27 janvier 2018 à 15h18 AFP

  

Samedi 27 janvier 2018 à 15h02 AFP Plusieurs milliers de Kurdes ont manifesté samedi dans une atmosphère très tendue en Allemagne pour dénoncer l'offensive turque en Syrie, qui fait craindre à Berlin une importation du conflit turco-kurde sur son territoire.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 14h02 AFP Allongé sous une couverture grise, l'oeil tuméfié et le crâne enroulé d'un bandage, l'homme blessé dans les bombardements turcs fait le V de la victoire. A Afrine, cible d'une offensive d'Ankara dans le nord syrien, hôpitaux et secouristes s'attendent au pire.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 14h02 AFP Le chef de la diplomatie turque a appelé samedi les Etats-Unis à retirer "immédiatement" leurs militaires déployés à Minbej, ville du nord de la Syrie contrôlée par une milice kurde contre laquelle Ankara a lancé une offensive.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 13h44 AFP Le chef de la diplomatie turque a appelé samedi les Etats-Unis à retirer "immédiatement" leurs militaires déployés à Minbej, ville du nord de la Syrie contrôlée par une milice kurde contre laquelle Ankara a lancé une offensive.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 13h25 AFP L'offensive de l'armée turque contre une milice kurde alliée de Washington dans le nord de la Syrie est entrée samedi dans sa deuxième semaine avec de nouvelles frappes aériennes et d'artillerie, Ankara promettant d'"écraser" toute menace.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 12h28 AFP De retour de Syrie, Nadim Houry de l'ONG Human Rights Watch est formel: les Kurdes ne veulent pas juger chez eux les femmes de jihadistes étrangers, notamment françaises, qu'ils considèrent comme un "fardeau", dit-il dans un entretien à l'AFP.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 11h23 AFP Les Etats-Unis ont "confirmé" à la Turquie qu'ils ne fourniraient plus d'armes à une milice kurde combattue par Ankara dans le nord de la Syrie, lors d'un nouvel entretien téléphonique à haut niveau, a affirmé samedi la présidence turque.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 11h19 AFP Au moins un millier de kurdes manifestaient samedi à Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne, pour protester contre l'offensive turque visant une milice kurde dans le nord de la Syrie, alors que Berlin redoute une importation du conflit dans le pays.

  

Samedi 27 janvier 2018 à 04h02 AFP L'offensive de l'armée turque contre une milice kurde dans le nord de la Syrie, qui entre dans sa deuxième semaine, risque de s'intensifier sous la pression du président turc Recep Tayyip Erdogan qui a promis d'élargir l'offensive en dépit des appels internationaux à la retenue.