De
au
  

Lundi 12 decembre 2016 à 07h53 AFP Les autorités turques ont arrêté plus de cent membres du principal parti prokurde du pays après l'attentat d'Istanbul, revendiqué par un groupe radical kurde, a rapporté lundi l'agence progouvernementale Anadolu.

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 17h09 AFP Un groupe radical kurde a revendiqué dimanche un double attentat qui a fait près de 40 morts dans le coeur d'Istanbul, où le président Recep Tayyip Erdogan a promis de lutter "jusqu'au bout contre le terrorisme".

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 16h24 AFP Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont revendiqué dimanche le double attentat qui a fait 38 morts au coeur d'Istanbul la veille.

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 15h56 AFP Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont revendiqué dimanche le double attentat qui a fait 38 morts au coeur d'Istanbul la veille, selon une agence de presse prokurde.

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 15h50 AFP

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 10h43 AFP La Turquie a décrété une journée de deuil dimanche au lendemain d'un double attentat qui a fait 38 morts, pour la plupart des policiers, dans le coeur d'Istanbul, et porte la marque des rebelles kurdes selon les autorités.

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 10h25 AFP Les premiers éléments recueillis après le double attentat qui a frappé le coeur d'Istanbul samedi soir "désignent" les séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a affirmé dimanche le ministre de l'Intérieur Süleyman Soylu.

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 10h17 AFP

  

Dimanche 11 decembre 2016 à 10h01 AFP La Turquie a subi depuis l'été 2015, avec la reprise du conflit kurde et les combats en Syrie voisine, une vague d'attentats attribués au groupe Etat islamique (EI) ou au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et ses émanations:

  

Samedi 10 decembre 2016 à 22h34 AFP Près de 20 policiers ont été blessés samedi dans un attentat à la voiture piégée qui a frappé le coeur d'Istanbul, ville déjà secouée cette année par plusieurs attaques liées à la rébellion kurde ou aux jihadistes.