De
au
  

Mardi 28 mars 2017 à 22h52 AFP Une centaine de personnes ont été condamnées par un tribunal turc à des peines allant de 1 à 21 ans de prison mardi dans un procès contre des opposants kurdes accusés d'appartenance à la branche urbaine du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

  

Mardi 28 mars 2017 à 18h35 AFP Le conseil provincial de Kirkouk, dans le nord de l'Irak, a approuvé mardi l'érection du drapeau régional kurde sur les bâtiments gouvernementaux, une décision qui risque d'accentuer les tensions avec Bagdad sur le devenir de cette province riche en ressources naturelles.

  

Mardi 28 mars 2017 à 15h26 AFP Le barrage stratégique de Tabqa, que des combattants arabes et kurdes cherchent à reprendre au groupe Etat islamique (EI), est le plus grand de Syrie.

  

Mardi 28 mars 2017 à 14h47 AFP Les jihadistes du groupe Etat Islamique (EI) ont lancé mardi des contre-attaques dans le nord de la Syrie pour tenter de bloquer l'offensive de l'alliance kurdo-arabe épaulée par les pays occidentaux, notamment les Etats-Unis.

  

Mardi 28 mars 2017 à 12h42 AFP De violents combats se déroulaient mardi autour de Tabqa et de son aéroport, dans le nord de la Syrie, où le groupe Etat Islamique (EI) mène des contre-attaques pour bloquer l'avancée de combattants kurdes et arabes épaulés par les Etats-Unis.

  

Mardi 28 mars 2017 à 12h30 AFP Le principal parti prokurde de Turquie a affirmé mardi faire l'objet d'un "embargo" médiatique qui étouffe sa campagne contre une réforme constitutionnelle renforçant les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, soumise à référendum en avril.

  

Lundi 27 mars 2017 à 21h16 AFP Des combattants arabes et kurdes syriens tentaient lundi d'avancer vers la ville et le barrage de Tabqa dont la conquête leur permettrait de resserrer davantage l'étau autour du groupe jihadiste Etat islamique (EI) à Raqa, leur "capitale" en Syrie.

  

Lundi 27 mars 2017 à 20h52 AFP La route du nord qui conduit au barrage de Tabqa est parsemée de signes montrant la violence des combats qui y opposent les combattants kurdes et arabes soutenus par les États-Unis aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

  

Lundi 27 mars 2017 à 15h46 AFP Une manifestation anti-Erdogan samedi à Berne, au cours de laquelle avait été déployée une banderole montrant le président turc un pistolet sur la tempe, a entraîné l'ouverture de procédures judiciaires en Suisse et en Turquie.

  

Lundi 27 mars 2017 à 13h00 AFP La justice suisse a ouvert une procédure pénale après une manifestation samedi à Berne contre le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours de laquelle avait été déployée une banderole montrant ce dernier un pistolet sur la tempe.