De
au
  

Mercredi 20 decembre 2017 à 16h03 AFP La rage des manifestants contre les partis au Kurdistan irakien, accusés de corruption et d'impéritie, était mercredi toujours aussi vive en dépit du déploiement massif des forces de sécurité.

  

Mercredi 20 decembre 2017 à 14h16 AFP La rage des manifestants contre les partis au Kurdistan d'Irak, accusés de corruption et d'impéritie, était mercredi toujours aussi vive en dépit du déploiement massif des forces de sécurité.

  

Mercredi 20 decembre 2017 à 10h08 AFP Les forces de sécurité kurde quadrillaient mercredi massivement la ville de Souleimaniyeh après deux jours d'émeutes dans la province qui ont fait au moins cinq morts et près de 200 blessés.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 20h19 AFP Le Kurdistan irakien, région autonome depuis 1991, est frappé par une crise politique, sociale et économique, qui s'est aggravée après le récent fiasco du référendum d'indépendance.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 19h45 AFP Le Kurdistan irakien, en proie à de violentes manifestations, est en crise ouverte avec le pouvoir central à Bagdad depuis la tenue en septembre d'un référendum d'indépendance kurde.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 18h47 AFP Le sang a coulé mardi lors de manifestations hostiles au gouvernement régional du Kurdistan irakien accusé de corruption et fustigé pour son incapacité à juguler la crise économique et sociale.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 18h09 AFP L'ex-patron d'une chaîne de télévision kurde et fondateur d'un mouvement de contestation, accusé d'incitation à manifester contre les autorités kurdes irakiens, a été arrêté mardi avec sa femme à son arrivée à Souleimaniyeh.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 17h11 AFP Cinq manifestants ont été tués et au moins 70 blessés par balles mardi lors d'une manifestation dans une localité au nord de Souleimaniyeh, dans la région autonome du Kurdistan irakien, selon une source médicale.

  

Mardi 19 decembre 2017 à 16h53 AFP

  

Mardi 19 decembre 2017 à 16h01 AFP Exaspérés par l'incapacité du gouvernement régional à juguler une crise économique sans précédent, des manifestants ont brûlé mardi, pour la seconde journée, les sièges des partis politiques, sans distinction, au Kurdistan irakien.