Page Précédente

Attentat d'Erbil: 71 morts (journal du PDK)




ERBIL (Irak), 3 fév (AFP) - 10h58 - Le double attentat suicide perpétré dimanche à Erbil, fief du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), a fait 71 morts, rapporte mardi le journal Khabat, du PDK qui publie une liste nominale.

Le dernier bilan de source hospitalière faisait état de 68 tués et quelque 200 blessés dans les attentats qui ont visé dimanche à quelques minutes d'intervalle les locaux des deux principaux partis kurdes, le PDK et l'Union patriotique du Kurdistan (UPK), à Erbil, à 350 km au nord de Bagdad.

Selon la liste du journal, tous les tués sont des hommes, dont neuf hauts responsables du PDK et six de l'UPK. Les autres étaient des membres ou des sympathisants de ces partis, ainsi que des citoyens ordinaires, d'après la même source.

Le directeur de l'hôpital gouvernemental de la ville, le docteur Mouzaffar Habib, a fait état mardi de 68 morts.

"Nous avons compté 60 corps, et huit autres victimes ont été enterrées sans avoir été examinées par les médecins légistes", a déclaré à l'AFP le docteur Habib.

Il a précisé que cinq des quelque 200 blessés étaient toujours dans le service des soins intensifs, l'un d'eux se trouvant dans un état critique.

Les deux kamikazes ont fait exploser leurs charges au milieu des nombreux visiteurs venus présenter leurs voeux pour la fête musulmane d'Al-Adha, à l'occasion de laquelle les fouilles corporelles avaient été suspendues, selon des témoins.

Il s'agit du deuxième attentat le plus meurtrier en Irak depuis le début de l'occupation du pays. Le 29 août, au moins 83 personnes avaient été tuées, dont le chef du Conseil suprême de la Révolution islamique en IrakMohammad Baqer Hakim, dans un attentat à la voiture piégée dans la ville sainte chiite de Najaf, à 160 km au sud-ouest de Bagad.