Le décès d’Ephrem-Isa Yousif

mis à jour le Mardi 3 juillet 2018 à 18h24

Nous venons d’apprendre avec une profonde tristesse le décès de notre ami Ephrem-Isa Yousif survenu ce mardi 3 juillet dans la matinée à l’âge de 74 ans, à l’Hôpital Bichat de Paris où il venait de subir une lourde opération chirurgicale.

Né en 1944 à Sanate, un village assyro-chaldéen au nord du Kurdistan d’Irak, près de la ville de Zakho, il a commencé ses études à Mossoul et les a poursuivies en 1974 à l’Université de Nice. Il obtint deux doctorats le premier en Civilisations anciennes de l’Université de Nice (1980) et le second en Philosophie de l’Université de Toulouse (1981). C’est dans cette dernière université qu’il enseignera la philosophie, la langue et la littérature arabes jusqu’en 1992 date à laquelle il s’installe à Paris.

A Paris, il a continué d’enseigner la philosophie dans diverses institutions académiques et depuis 1995, il a été le directeur de la collection arabe aux Editions L’Harmattan. Il a également été membre sociétaire de l’Association des Ecrivains de Langue Française (ADELF) et conseiller scientifique aux publications du Haut Conseil de la Francophonie.

Ephrem était un membre de longue date de l’Institut kurde et il siégea dans son Conseil d’administration pendant trois ans. Il était surtout le représentant de l’Institut auprès des communautés chrétiennes du Kurdistan qu’il connaissait à merveille. Il a joué un rôle primordial à Paris et au Kurdistan dans l’organisation de colloques et de conférences de l‘Institut sur les chrétiens de Mésopotamie. Récemment encore il avait fait une intervention remarquable sur le sort de ces communautés dans un colloque organisé le 30 mars 2018 au Palais du Luxembourg par l’Institut kurde.

Nous garderons de lui le souvenir d’un homme de culture, généreux, ouvert, œcuménique, soucieux de transmettre aux générations futures le fabuleux héritage culturel de la Mésopotamie et l’attachement à cette terre du Kurdistan refuge de tant de minorités qu’il aimait tant.

 

L’Institut kurde s’associe à la peine de Monique, sa femme et compagne de plus de trente ans, de sa famille et de ses nombreux amis de toutes origines.

Les informations concernant ses obsèques seront communiquées dès qu’elles seront fixées par sa famille.

 

Ephrem Isa-Yousif est l’auteur de nombreux ouvrages en langue française dont un certain nombre ont été traduits en arabe et en kurde et plusieurs articles lui ont été consacrés en langue arabe.

La plupart de ses ouvrages ont été publiés aux éditions L’Harmattan.

Bibliographie :