Page Précédente

Washington promet la transparence sur les armes livrées aux Kurdes syriens


Jeudi 1 juin 2017 à 21h08

Washington, 1 juin 2017 (AFP) — Les Etats-Unis seront "transparents" avec la Turquie sur les armes livrées aux Kurdes syriens pour soutenir l'offensive contre les jihadistes à Raqa, a déclaré jeudi un porte-parole de la coalition.

Washington vient de commencer à livrer des armes aux milices kurdes syriennes YPG, principale composante des Forces démocratiques syriennes que Washington considère comme son allié le plus efficace face à l'EI en Syrie.

Mais cette décision a provoqué la colère d'Ankara, qui considère les YPG comme une organisation terroriste et une menace pour son territoire national.

"Nous sommes transparents avec la Turquie sur le détail de ce que nous fournissons" aux milices kurdes syriennes, a indiqué le colonel américain Ryan Dillon, un porte-parole de la coalition qui s'exprimait en vidéoconférence depuis Bagdad.

Les Etats-Unis conservent ainsi dans une base de données la liste des numéros de série des armements fournis, qu'ils fourniront à la Turquie, a-t-il dit.

"Nous partagerons cette information avec nos alliés au nord" de la Syrie, a-t-il expliqué.

Le Pentagone a annoncé mardi que les Etats-Unis avaient commencé à livrer des armes légères et des véhicules blindés aux Kurdes syriens.

Les livraisons comprendront aussi des armes anti-chars, qui sont nécessaires pour détruire les voitures piégées blindées que les jihadistes lancent régulièrement sur leurs ennemis, a expliqué le colonel Dillon.

Le porte-parole n'a pas précisé quelle serait la nature de ces armes anti-chars, lance-roquettes ou missiles filo-guidés notamment.

Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu a appelé mercredi Washington à "revenir sur cette erreur", estimant que la livraison d'armes aux YPG était "extrêmement dangereuse"

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.